Blu-ray Génération Perdue – Test Blu-ray

– Image –
Le transfert est tout simplement admirable. Certaines séquences sont somptueuses. Pour un film de cet âge, le piqué s’affiche de manière convaincante. Les contrastes illuminent les scènes nocturnes. Malgré la quantité de plans sombres, le gain en Haute Définition persiste et multiplie les détails à profusion. Ce Blu-ray donne un goût de renouveau au film. Les conditions recueillies sont idéales pour flatter mise en scène et séquences. Les couleurs, à forte connotation ‘années 80’ demeurent riches et saturées comme il faut. De jolies impressions de relief innondent l’écran par moment, grâce à des arrière-plans correctement gérés. Le grain cinéma apparait durant tout le métrage, avec retenue. La compression ne se fait quasiment jamais sentir, mis à part à de très rares instants.

Note

– Caractéristiques du Blu-ray testé –
Editeur : Warner Home Video
Date de sortie : 29/10/2008
Format Cinéma : 2.35
Encodage Vidéo : VC1
Origine : France
Pistes son : Dolby Digital Français 2.0, Anglais 5.1, Allemand 2.0, Italien 2.0, Espagnol 2.0, Castillan 2.0,  Dolby Digital TrueHD Anglais 5.1
Sous-titres : Français, Anglais, Castillan, Danois, Néerlandais, Finlandais, Allemand, Italien, Espagnol, Norvégien, Brésilien, Portugais, Suédois

– Audio –
Rien de bien transcendant à l’horizon. La piste anglaise en TrueHD 5.1 délivre une jolie dynamique mais n’arrive pas à être véritablement enveloppante. Les cinq canaux diffusent avec soin certaines sonorités mais il n’en ressort aucun relief. L’âge du film se fait sentir et il faudrait donner un bon coup de dépoussièrage à l’aide d’un remixage digne de ce nom. La version française en stéréo restitue bien la bande son mais ne peut rivaliser face à son homologue anglaise.

Note

– Le film –
Réalisateur : Joel Schumacher
Acteurs : Jason Patric, Corey Haim, Kiefer Sutherland, Dianne Wiest, Barnard Hughes
Durée : 97 minutes
Année : 1987
Genre : Fantastique
Synopsis :
Sam et son grand frère sont de typiques adolescents américains aux centres d’intérêts tout aussi typiques. Mais les choses commencent à changer après qu’ils déménagent avec leur mère dans la paisible ville californienne de Santa Clara. Michael n’est plus lui-même. Et son frère ne va pas aimer son nouveau style de vie…

Critique
Un film assez étrange dans la mesure où il mélange film d’adultes et d’adolescents. En effet, certains contenus s’apparentent aux Goonies et d’autres, aux frontières de l’aube, ce qui amène à une oeuvre déconcertante mais séduisante. Au menu, un métrage qui respire les années 80, énergique, divertissant et qui ne se prend pas au sérieux. Il revisite le vampirisme avec assez de charme pour vous faire passer un joli moment de cinéma.

– Les bonus –
– Commentaire audio de Joel Schumacher
– Scènes perdues
– Rétrospective du film
– « Haimster et Feldog » : l’histoire des deux Coreys
– « Vamping Out » : les créatures de Greg Cannom
– « Dans l’antre du vampire »
– La vision d’un réalisateur
– Comédie vs horreur
– Sang frais : Nouveau look des vampires
– Génération perdue : suite ?
– Galerie photos (78)
– Perdus dans les ténèbres : Vidéo musicale de Lou Gramm
– Un monde de vampires : Carte interactive
– Bande-annonce

>> Commandez ce Blu-ray Disc sur Amazon.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *