Blu-ray Invictus – Test Blu-ray

– Synopsis –
Nouvellement élu président, Mandela est conscient qu’au lendemain de l’Apartheid, son pays reste divisé sur le plan racial et économique. Profondément convaincu qu’il peut rassembler son peuple grâce au langage universel du sport, Mandela se rallie à l’engagement de l’équipe nationale de rugby lors de la coupe du monde 1995 pour laquelle elle était donnée perdante.


– Le film –
Réalisateur : Clint Eastwood
Acteurs : Morgan Freeman, Matt Damon, Scott Eastwood
Durée : 133 min
Année : 2009
Genre : Aventures

– Image –
Le niveau de précision encense nos pupilles d’un magnifique piqué, les séquences extérieures brillent grâce à une colorimétrie pertinente, naturelle et chaleureuse, ainsi qu’à une profondeur de champ pointilleuse. La définition de l’ensemble rend hommage à la direction artistique, photographie, reconstitution. Toutefois, de nombreuses scènes, notamment beaucoup en intérieur affichent des fourmillements trop présents. Dommageable, ce point noir rend le transfert perfectible. Ce dernier permet néanmoins une finesse de visionnage épatante.

Note

– Audio –
La piste s’annonce avec beaucoup trop de réserves, la bande son s’avère calme et le mixage n’aide en rien à immerger. La spatialisation se fait généreusement lors des moments clés ; coupe du monde, au coeur du stade, les effets ou chocs sportifs, là, s’affirment de beaux surrounds et quelques basses bien pensés. Le score, véritable acteur de l’aventure, se montre et se révèle convaincant. La version originale en DTS-HD Master Audio reste à préconiser, puisque nettement plus intense, puissante et harmonieuse.

Note

– Caractéristiques du Blu-ray testé –
Editeur : Warner
Date de sortie : 19.05.2010
Format Cinéma : 2.35
Origine : France
Pistes son : Français Dolby Digital 5.1, Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres : Français, Anglais

– Les bonus –
– Vision, courage et honneur : Clint Eastwood et le pouvoir d’une histoire vraie
– Les coulisses du film :
Quand Freeman rencontre Mandela, l’entraînement de Matt Damon
– The Eastwood Factory, de Richard Schickel

– Critique de l’oeuvre –
Eastwood maîtrise son art et signe une réalisation fabuleuse. Une belle histoire certes, mais somme toute assez classique, peut-être même trop pour nous happer. Les qualités sont nombreuses, humanisme, acteurs inspirés, musique merveilleuse, mais à vouloir trop tirer sur les bons sentiments, le fil casse et révèle quelques manques pour élever l’oeuvre aux sommets. Pas de panique toutefois, le film affiche un sacré quota de séductions, sans être, et de loin, le meilleur Clint…

– Verdict –
4/5 ; A posséder

>> Commandez le sur Amazon.fr
>> Louez le sur Dvdfly.fr

3 commentaires

  • *lulu*

    Merci pour ce test, je ne l’ai pas encore je vais peut être le prendre rapidement, mais c’est vrai qu’il y’a pas mal de sortie en juin aussi, dur dur pour les bourses (de monnaie s’entend mdr)

  • Nab78

    suis de ton avis, c’est clairement pas le meilleur même s’il reste de bonne qualité dans l’ensemble

  • ludj1

    Pour moi ça attendra un BP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *