Blu-ray La Horde – Test Blu-ray

– Synopsis –
Au Nord de Paris. Décidé à venger la mort d’un des leurs, un groupe de policiers prend d’assaut une tour HLM, dans laquelle s’est barricadée une bande de gangsters, et se retrouve sans le savoir confronté à une horde de zombies. Flics et malfrats n’auront d’autre solution qu’unir leurs forces pour venir à bout de ces êtres terrifiants…


– Le film –
Réalisateur : Yannick Dahan, Benjamin Rocher
Acteurs : Claude Perron, Jean-Pierre Martins, Eriq Ebouaney, Aurélien Recoing
Durée : 96 min
Année : 2009
Genre : Fantastique

– Image –
Une splendide définition saute aux yeux dès les premières séquences. L’immersion visuelle est totale grâce à de sublimes noirs, de beaux contrastes, un piqué pointu, une profondeur de champ inouïe et une colorimétrie glauque à souhait. Le transfert réussit donc le pari d’offrir le meilleur des choix artistiques pour une retranscription idéale. De multiples plans détaillés s’affichent, la fluidité idylle les accélérations zombiesques et le sang dégouline sans compter. La précision est telle que les vilaines incrustations se remarquent, l’infime grain ne dérange aucunement et sert même l’ambiance rétro désirée. Très proche de la perfection, la satisfaction sera de rigueur.

Note

– Audio –
Une piste généreuse qui exploite savamment chaque élément sonore. Chaque canal s’en donne à coeur joie pour une spatialisation détonante. Les dialogues sonnent juste et les effets balistiques, hurlements ou autres dégommages de revenants jouissent d’enceintes véhémentes. Pas toujours harmonieux dans sa délivrance, les moments d’actions ravagent sans commune mesure mais les surrounds s’avèrent parfois quelque peu en retrait…

Note

– Caractéristiques du Blu-ray testé –
Editeur : TF1 Vidéo
Date de sortie : 07.07.2010
Format Cinéma : 2.35
Origine : France
Pistes son : Français DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres : –

– Les bonus –
– Court métrage Rivoallan
– Making of
– Effets spéciaux
– Scène coupée « La ruelle »
– Fonds d’écran à télécharger
– Bonus caché exclusif

– Critique de l’œuvre –
Un film qui s’assume et s’affirme de genre ; bien trop rare dans le cinéma français pour ne pas le souligner. Le postulat de départ était sympathique mais le traitement l’est un peu moins. Les acteurs manquent en effet de charisme, les personnages principaux peinent à convaincre et l’absence d’adhésion affective aux héros nous amène finalement à s’en fiche royalement de leurs destins ; fatale erreur. Le reste dépote comme voulu, ça flingue à tout va, violence ou gore gratuit, amateurs de ce type d’effusion d’hémoglobine, cette horde est faite pour vous. Bancale, cette production demeure tout de même efficace, méritante, bien réalisée et rythmée ; dommage que certaines scènes, quelques abus de clichés ou trucages tcheap gâchent un peu l’appréciation de l’ensemble.

Note

>> Commandez le sur Amazon.fr
>> Louez le sur Dvdfly.fr

4 commentaires

  • Nab78

    je suis d’accord avec ton test dans l’ensemble, ca aurait pu être mieux mais c’est déjà fort sympathique !

  • *lulu*

    Pour une fois que je suis pas d’accord avec ta critique film il faut le noter !!
    Moi j’ai été pris d’un bout à l’autre par un film très réussi

  • Attention SPOILER !

    ça commence mal, des flics qui nous sortent un “allez on est là pour faire un carnage”… c’est risible.

    Le vieux, la scène dans son appart, c’est vraiment bof !

    La scène d’humiliation voire du début de viol de la zombie, c’est vraiment plus que limite.

    Et l’apothéose, le flic lourdo qui monte sur le toit de la bagnole, alors là, on touche le fond du ridicule…

    Même si tous ces côtés sont voulus (hommage aux seventies oblige), les acteurs jouent trop mal à mon sens. Lulu, c’est aussi normal que nos avis divergent… :)

  • david

    j ai matter les 30 premieres minutes du film et j ai craquer. je sais pas si c est moi mais j avais du mal a commprendre le dialogue des acteurs. je trouve qu’ils jouent et articulent mal ! de plus le début du film est vraiment bidon,j attendais mieux de se film. décidément il n y que luc besson pour pouvoir rivaliser avec le ciné américain .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *