Blu-ray Lifeforce, l’étoile du Mal – Test Blu-ray

– Synopsis –
La navette Churchill explore un gigantesque vaisseau spatial extraterrestre où ses membres découvrent trois sarcophages. À l’intérieur, les corps d’une femme et de deux hommes. Les trois créatures se révèlent rapidement être d’authentiques vampires. Indifférente aux armes, l’entité féminine sillonne Londres, transformant sa population en une horde de zombies.


– Le film –
Réalisateur : Tobe Hooper
Acteurs : Mathilda May, Steve Railsback, Peter Firth
Durée : 1h52
Année : 1985
Genre : Fantastique, Science Fiction

– Avis technique –
Image : Un master d’une propreté sidérante. L’ensemble se veut cohérent, détaillant et limite surprenant. La redécouverte est totale, chaque plan demeure de toute beauté. Il arrive toutefois qu’une propension aux contours indécis, un manque de piqué et des douceurs existent, ne dénaturant en rien la tendance à l’excellence.
Note :… 8/10
Son : Un office suffisant et adroit, malheureusement uniquement frontal pour le français. L’anglais en 5.1 enveloppe (forcément davantage) et s’avère bien plus naturel. Le mixage originel se voit finalement bien restitué et la délivrance ne rate pas ses objectifs…
Note :… 8/10

– Caractéristiques du Blu-ray –
Éditeur : Sidonis Calysta
Date de sortie : 03.06.2014
Format Cinéma : 2.35
Origine : France
Pistes sons : Français DTS-HD Master Audio 2.0 et Anglais en 5.1
Sous-titres : Français

Version Director’cut. Les passages inédits, jamais doublés en France, sont uniquement en version originale sous-titrée.

– Les bonus –
Tobe Hooper entre SF et gothique

– Critique subjective –
Un film de seconde zone typique, distrayant et s’assumant. Il se révèle être une bonne surprise encore aujourd’hui, la production puisant, s’inspirant ou faisant référence à des œuvres ayant comptées. Certes, trucages kitchs, facilités et idées usées jusqu’à la corde, peuvent décontenancer mais le tout parvient à emballer un calibre du genre non dénué de mordant, d’efficacité et d’intérêt. Un petit monument, vrai florilège d’un cinéma marqué au sceau du budget restreint et au fait maison, laissant le soin au capital sympathie de faire la différence.
Note :… 3/5

» Acheter le Blu-ray sur Amazon.fr

2 commentaires

  • epitomb

    Le film a certes gagné une aura de film culte au fil du temps, mais ce n’était pas à l’époque un film à petit budget, bien loin de là. Avec ses plus de 20 millions de dollars de budget (énorme pour un film de SF de 1985), le film de Hooper était considéré avant sa sortie comme l’un des films les plus importants du cinéma SF. Je me souviens encore (même si j’avais 13 ans) de tout le marketing tapageur (merci la Cannon !) avant et pendant la sortie. On était bel et bien à des années lumières “d’un cinéma marqué au sceau du budget restreint et au fait maison”…

  • Tout à fait exact. Ce regard est largement porté avec le recul sur l’œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *