Blu-ray Pupille – Test Blu-ray

Test Blu-ray Pupille

En résumé…
Parfois, le quotidien, des interrogations inconscientes trouvent écho grâce à une œuvre cinématographique allant aux réponses construites, bienveillantes et toujours méticuleuses, adroitement servies par beaucoup de talents, à tous les niveaux, transcendant un sujet grave, traitées avec tant de subtilités et de justesse. Le Blu-ray, impeccable, rend le détour habité, sublimant encore davantage ces rapports humains.


– Avis technique –
Image : Piqué, détours, couleurs, lumière, un ensemble fortement accrocheur, sans défaut ni faille.
Note :… 10/10
Son : L’avant s’impose constamment, prestement. A contrario, l’arrière attend son heure, devenant une expressivité à part entière, n’étant sollicité donc que ponctuellement, épousant la narration.
Note :… 9/10

– Synopsis –
Théo est remis à l’adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C’est un accouchement sous X. La mère a deux mois pour revenir sur sa décision… ou pas. Les services de l’aide sociale à l’enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s’occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d’incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s’appelle Alice et cela fait dix ans qu’elle se bat pour avoir un enfant. Pupille est l’histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois.

– Informations –
Sortie le 10.04.2019. Studio Canal. De Jeanne Herry.
Avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Bruno Podalydès, Élodie Bouchez, Olivia Côte.
Visionné le 07.04.2019. France. 1h47.
Français DTS HD Master Audio 5.1 / Sous-titres Français.
Bonus » détails sur la fiche Amazon

– Critique subjective –
Le film débute sur une très belle séquence, instructive et prenante, captivante, puis le récit ne cessera de délivrer un message empreint de beauté, d’amour, de persévérance, de courage. La minutie des dialogues sidère, joués à merveille par un casting totalement investi, celui de transmettre, de transporter aussi. Le sujet, tel un documentaire, tellement précis, ira bien au-delà avec une émotion constante car la réalisatrice parvient à créer un lien fort, qui, symbolise adroitement l’inhérent à l’histoire. Mention particulière à Clotilde Mollet, la recueillante, son jeu, son rôle, ses mots, tous, ne peuvent que hanter d’humanité derrière une fonction déterminante, si peu évidente. La réussite s’avère étincelante, vraiment. Une surprise et une découverte à ne rater sous aucun prétexte. Larmes et sourires viendront clôturer une expérience épatante, sitôt fini, l’unique envie de revoir pour s’enrichir plus encore, s’imprégner une nouvelle fois, l’ultime preuve que le septième art peut encore s’imposer en véritable choc.
Note :… 5/5

» Disponible sur Amazon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *