Blu-ray Shoot & Run : 12 Rounds – Test Blu-ray

– Synopsis –
Lorsque Danny Fisher réussit à appréhender Miles, un redoutable voleur, celui-ci est sur le point de s’enfuir avec un butin de plusieurs millions de dollars. Au cours de l’opération, la fiancée du braqueur est tuée accidentellement. Après s’être échappé de prison, le génie criminel décide de se venger en obligeant Danny à réussir douze épreuves, douze rounds pour sauver la vie de sa propre fiancée.


– Le film –
Réalisateur : Renny Harlin
Acteurs : John Cena, Aidan Gillen, Ashley Scott
Durée : 108 minutes
Année : 2009
Genre : Action

– Image –
Pas de véritable défaut mais parfois une présence de grain et de fourmillements. Certains plans sont ainsi de toute beauté, d’autres nettement moins. Globalement, le transfert s’avère concluant avec une riche colorimétrie et un piqué très efficace. La profondeur de champ permet également de se voir plonger au coeur de l’action. Un Blu-ray qui offre finalement un confort de visionnage dans la moyenne.

Note

– Audio –
Au vu de la thématique, le dynamisme transcende mais le doublage français demeure un peu en retrait. Cela engendre une disparité de diffusion pas toujours agréable. L’explosion des différents canaux opère néanmoins en toutes circonstances. Le festival est au rendez-vous : Immersion, répartition… Des enceintes survitaminées !

Note

– Caractéristiques du Blu-ray testé –
Editeur : Fox
Date de sortie : 03.02.2010
Format Cinéma : 2.35
Origine : France
Pistes son : Français et Anglais Dolby DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres : Français, Anglais

– Les bonus –
– Commentaires audio du scénariste et de John Cena
– Les cascades de John Cena
– 12 rounds bonus
– Bêtisier
– Fins alternatives
– La musique de Shoot & Run
– Vidéos virales
– Bandes-annonces

– Critique de l’oeuvre –
Mais quelle idée d’avoir choisi ce monolithe qui se prétend être acteur. Bourrin à souhait, cet interprète ou plutôt o.v.n.i. décrédibilise toutes les scènes. Renny, pourquoi as-tu choisi John Cena ??? Dans le même ordre d’idée, Ashley Scott joue aussi bien qu’un pot de fleur. Le film s’apparente donc à un téléfilm bas de gamme. Dommage car la réalisation est soignée et certains seconds rôles intéressants. Au vu de l’énergie dégagée pour les séquences d’action, c’est franchement un comble d’avoir mis en avant casting aussi pauvre. Autant revoir Die Hard 3 ; 12 Rounds s’avérant finalement être son remake inavoué.

Quand je pense que Cliffhanger, Au revoir à jamais et Die Hard 2 figurent dans mes films préférés… Quel gâchi…

Motivations d’achat de ce film en Blu-ray : 2/5
Grille de notation consultable ici

4 commentaires

  • Evilfred

    J’aime beaucoup ce film…C’est bourrin comme les actionners des 80’s, con comme la lune mais très généreux. John Cena est nul mais le quota action est rempli. Donc je suis client. C’est toujours mieux que les films qui promettent beaucoup mais ne donnent rien.

  • icepoon

    bref, Renny Harlin ça fait un bout de temps qu’il les enchaine les bouses : l’exorciste, le pacte du sang, mindhunters, cleaner etc…

    (sinon moi j’adore peur bleue, qui sortira en bluray cette année)

  • philoulinstit

    vu le titre… fallait pas s’attendre à mieux MDR

    merci ca m’évitera de faire des dépenses inutiles

  • taf

    c’est clair, si seulement ils pouvaient sortir Au revoir à jamais en BR, ca cela le ferait bien !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *