Blu-ray Spetters – Test Blu-ray

Test Blu-ray Spetters

En résumé…
Intéressant de (re)découvrir ce film de Verhoeven à ses débuts, émettant déjà tous ses codes fétiches. Malheureusement, la proposition technique ne se révèle pas à la hauteur du projet.


– Avis technique –
Image : Master souffreteux, définition chancelante et manque de détails, rien ne laisse presque à penser à de la Haute Définition. Dommage. Certaines séquences peinent carrément à être lisibles. Un comble.
Note :… 4/10
Son : Juste une piste néerlandaise en rien généreuse, agrémentée de sous-titres français remplis de fautes de caractères. Cela s’apparente à du travail d’amateurisme indigne d’une édition vendue.
Note :… 5/10

– Synopsis –
Périphérie de Rotterdam, Pays-Bas, 1980. Rien, Eef et Hans sont trois jeunes hommes issus de la classe ouvrière qui rêvent de gloire et de fortune, unis par leur passion du motocross et leur admiration pour la star nationale de ce sport, Gerrit Witkamp. Quand la belle vendeuse de frites Fientje s’installe dans leur ville, elle aussi rêvant de fortune, elle jette son dévolu sur celui des trois amis semblant promis au plus bel avenir, Rien. Mais suite à un accident, celui-ci perd l’usage de ses jambes. Fientje décide alors de séduire Eef qui, de son côté et en secret, s’enrichit en dépouillant des gigolos…

– Informations –
Sortie le 09.09.2019. BQHL Éditions. De Frédéric Paul Verhoeven.
Avec Hans van Tongeren, Renée Soutendijk, Toon Agterberg.
Visionné le 19.10.2019. France. 2h02.
Néerlandais DTS HD Master Audio 2.0 / Sous-titres Français.
Bonus » détails sur la fiche Amazon

– Critique subjective –
Il y a réellement beaucoup de choses sur ce métrage, véritable offrande cinématographique à la jeunesse dans tous ses vices ou travers. Le réalisateur dénonce, bouscule les conventions et ne cède aucune concession. Le résultat s’avère destiné à un public ultra averti. Violences physiques et psychologiques, les belles valeurs se voient fracassées par une envie de dévoiler un quotidien peu glorieux. Les personnages évoluent, souvent dans la souffrance, heureusement que la conclusion viendra insuffler un léger goût de positivisme, comme si, un passage obligé par la douleur se devait d’être. Le metteur en scène, à la griffe si particulière, ne pouvait faire autrement. Assurément.
Note :… 3/5

» Disponible sur Amazon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *