Blu-ray Whatever Works – Test Blu-ray

– Synopsis –
Boris Yellnikoff est un génie de la physique qui a raté son mariage, son prix Nobel et même son suicide. Désormais, ce brillant misanthrope vit seul, jusqu’au soir où une jeune fugueuse, Melody, se retrouve affamée et transie de froid devant sa porte. Boris lui accorde l’asile pour quelques nuits. Rapidement, Melody s’installe. Les commentaires cyniques de Boris n’entament pas sa joie de vivre et peu à peu, cet étrange couple apprend à cohabiter.


– Le film –
Réalisateur : Woody Allen
Acteurs : Larry David, Evan Rachel Wood, Patricia Clarkson
Durée : 88 minutes
Année : 2009
Genre : Comédie

– Image –
Un grain s’affiche sans discontinuer et altère finalement la qualité de l’ensemble. Les choix de la photographie sont scrupuleusement respectés, une fois chassé le naturel, les teintes sont oranges et chaque couleur respire une chaleur communicative. Piqué et profondeur de champ ne s’en tirent pas trop mal ; Certains plans s’avèrent tout de même trop doux. Globalement, le transfert offre une jolie précision, perfectible, mais séduisante.

Note

– Audio –
Tout se joue sur la diffusion des dialogues. L’immersion se fait avec retenue, les atmosphères n’étant pas le fort de l’oeuvre, quelques ambiances s’expriment toutefois avec charme. Le dynamisme opère avec sobriété. La version originale bénéficie d’une prestance un soupçon plus homogène. En somme, rien de bien motivant en termes de jubilation sonore…

Note

– Caractéristiques du Blu-ray testé –
Editeur : Warner
Date de sortie : 12.11.2009
Format Cinéma : 1.85
Encodage Vidéo : VC1
Origine : France
Pistes son : Anglais et Français DTS-HD Master Audio 3.0
Sous-titres : Français

– Les bonus –
– Bandes annonces

– Critique de l’oeuvre –
Du Woody Allen pure souche… Peu original mais bien écrit et joué (les personnages sont volontairement exubérants, mais à force sur 80 minutes, ça devient pesant), l’histoire tourne un peu à vide. Une tranche de vie, loin d’être passionnante, qui se vit comme une expérience qui se déroule devant nos yeux. On aime ou on n’aime…

Motivations d’achat de ce film en Blu-ray : 2/5

Un commentaire

  • duval

    bonjour, encore un petit film que j’ai deja vu mais que je n’achèterais pas, je n’aime pas les films de woody allen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *