Blu-ray Iron Man – Test Blu-ray

– Image –
Comment ne pas être séduit par cet homme de fer en Haute Définition ? D’ailleurs s’il ne devait exister qu’une manière de découvrir à la maison ce titre chéri de la Marvel, cela ne devrait qu’être par ce biais. Cet Iron Man nous apparait avec éclat. Couleurs vives et chatoyantes, noirs profonds, contrastes appuyés valorisent d’une superbe manière le métrage. Les arrière-plans s’affichent sans retenue et nous permettent de découvrir les décors (et le monde du superhéros) dans d’idéales conditions. Le piqué, bien que pas toujours des plus pointus, sait se montrer tout de même généreux sur certaines scènes. La compression s’avère perfectible, certaines séquences révélant des fourmillements. Toutefois, celles-ci sont rares et n’amputent pas réellement les qualités majeures de ce Blu-ray. Richesse des détails et colorimétrie parfaite nous offrent une armure magnifique !

Note
Lire la suite…

Blu-ray Bons Baisers de Russie, James Bond – Test Blu-ray

– Image –
Certains plans demeurent tout simplement sublimes avec un piqué surprenant au regard de l’âge du film. Les contrastes sont d’une profondeur redoutable, soutenus par des noirs impeccables. Une forte impression de relief s’affiche lors des plans larges et offre de cette manière une précision des plus plaisantes pour (re)découvrir ce James Bond. Les couleurs scintillent, et respirent la colorimétrie typiquement ‘années 60’. Le disque propose le film en respectant ses conditions originelles tout en le flattant d’une merveilleuse façon. Les arrière-plans permettent de saisir chaque séquence de façon magnifiquement détaillée. Un léger grain cinéma opère sans déplaire et un soupçon de bruit apparait sur les surfaces planes de grande envergure (ciel, mur…). Ce Blu-ray ne pourra qu’ébahir vos yeux !  Nous devons saluer la restauration du master et l’encodage qui remplit haut la main le contrat de la Haute Définition.

Note
Lire la suite…

Blu-ray Taken – Test Blu-ray

– Image –
Pour un film se passant essentiellement en lieux sombres et en intérieur, le transfert s’avère être d’excellente facture. Sur quelques plans, l’arrière se veut fourmilleux mais cela demeure au final plutôt rare. Passé ce constat, le Blu-ray propose le film sous son plus bel aspect, offrant de superbes qualités. La profondeur de champ permet de cerner les scènes dans son ensemble et les premiers plans bénéficient d’un piqué percutant, saillant et d’une précision exemplaire. Ce dernier semble d’ailleurs être la marque d’excellence d’ EuropaCorp dans la mesure où le piqué s’affiche avec splendeur sur chacun des films récemment chroniqués. Les noirs profonds présentent des contrastes rigoureux et pointus, rendant de la sorte un souci du détail même lorsque la lumière à profusion s’absente. Bref, un disque d’excellence !

Note
Lire la suite…

Blu-ray Indiana Jones 4 et le Royaume du Crâne de Cristal – Test Blu-ray

– Image –
Un blu-ray d’exception qui met à l’honneur l’un des films majeurs de l’année 2008 ! Aucun défaut ne se profile à l’horizon. Certes, quelques plans affichent un léger grain mais cela ne peut aucunement constituer une éventuelle ombre à l’ensemble,  des plus réussis. Les couleurs sont somptueuses, soulignées par une palette colorimétrique généreuse et percutante, irradiant ainsi chaque pixel d’une teinte vintage à souhait. La profondeur de champ est infinie, détaillant le film avec magnifiscience. Le piqué demeure précis, incisif et modèle les infimes parties du métrage. Une impression de relief se dégage et encence littéralement les scènes. Noirs intenses et contrastes embellisent les séquences de nuit avec brio. Un spectacle visuel surprenant et magnifique ! Vous verrez Indiana Jones comme jamais. La compression, sans faille, hisse ce disque parmi les plus grands. Un incontournable pour toute BD-thèque qui se respecte !

Note
Lire la suite…

Blu-ray Danny The Dog – Test Blu-ray

– Image –
Le piqué est tout simplement redoutable, rendant une précision sans pareille. Ainsi, chaque scène se voit définie avec magnifiscience et suprématie. L’image bénéficie d’un bel éclat, appuyée par des couleurs chaleureuses et retranscrivant à merveille une triste Angleterre. Le film accuse aussi d’une jolie profondeur de champ, affichant dans une globalité satisfaisante l’ensemble des cadrages. Néanmoins, outre ces trois qualités majeures, ce Blu-ray souffre d’un bruit vidéo constant et dérangeant. Ces fourmillements affectent la définition de l’ensemble, aussi bien les premiers que les arrière-plans. De plus, les choix artistiques et les lieux de tournage ne facilitent pas le transfert. Les contrastes arrivent néanmoins à tirer leurs épingles du jeu.

Lire la suite…

Blu-ray Sexy Dance 2 – Test Blu-ray

(Step Up 2 The Streets) – Image –
Un blu-ray de toute beauté ! L’encodage est magnifique. Seuls quelques moments affichent un léger grain et lors de ces dites séquences, le grain devient artistique et ne gêne en aucune façon. Les contrastes accusent d’une profondeur idéale, sublimant les scènes. Noirs profonds et couleurs chaleureuses offrent des plans somptueux. Le piqué est extrêment pointu et nous permet d’atteindre des sommets de précision. La profondeur de champ est aussi du même acabit, les arrière-plans s’affichent de manière remarquable. Ponctuellement, une véritable impression de 3D nous enveloppe comme par magie. Cet transfert se révèle être époustouflant !

Note
Lire la suite…

Blu-ray Sexy Dance – Test Blu-ray

(Step Up) – Image –
Les scènes nocturnes sont sublimes, soutenues par des contrastes parfaitement gérés et des noirs d’une profondeur extrême. A l’opposé, les séquences en intérieur et de jour présentent des fourmillements sur les surfaces planes. Un léger grain ‘cinéma’ apparait à de très rares moments. Le film affiche avec parsimonie des taches blanches de pellicule. Le transfert s’avère toutefois pertinent avec des arrière-plans détaillés et un joli piqué, mettant en avant une précision agréable. La palette colorimétrique brille de mille feux à chaque instant. Un disque perfectible mais qui se suffit amplement pour ce type de métrage, cela permet aisément de visionner l’oeuvre dans d’avantageuses circonstances.

Note
Lire la suite…

Blu-ray Les Bronzés – Test Blu-ray

– Image –
Une bien belle déception ! On se demande même si nous avons à faire à une version Haute Définition. Certains passages ou plans sont littéralement flous. Le reste est entaché de grain ou de fourmillements. De ce fait, difficile de profiter des gains fidèles au 1080p. Piqué et détails se voient altérer considérablement. La profondeur de champ est aussi d’une pauvreté flagrante. L’âge de ce film se ressent sur chacune des séquences. Pas un seul point positif si ce n’est que les noirs demeurent supérieurs à ceux du DVD et que les couleurs s’affichent avec une once de pertinence en plus que la version standard. N’hésitez pas à passer votre chemin sur cette édition. Cet encodage est un échec total !

Lire la suite…

Blu-ray Miami Vice, Deux Flics à Miami – Test Blu-ray

– Image –
Une édition soignée qui nous propose de visionner le métrage dans d’excellentes conditions. Un léger grain ‘cinéma’ réside mais ne dérange guère, il s’avèrerait même presque plaisant avec Mann. Le piqué demeure précis par moment, un peu moins sur certains plans. Une alternance surprenante, provoquée par un simple mouvement de caméra, existe au sein de plusieurs scènes, l’excellence cotoie alors le médiocre. Les noirs sont intenses et les couleurs très riches. La fluidité est constante, sublimant les effets de mise en scène. On assiste également à des arrière-plans détaillés. Notons néanmoins quelques imprécisions sur les scènes nocturnes conférant à celles-ci une sorte d’aspect ‘documentaire’. Ce disque nous permet réellement de vivre l’action. Les volontés du metteur en scène sont parfaitement retranscrites, octroyant un réalisme certain à l’oeuvre.

Note
Lire la suite…

Blu-ray James Bond Contre Dr No – Test Blu-ray

– Image –
Un très beau transfert pour un film de cet âge. Les scènes ensoleillées en extérieur sont réellement magnifiques, révélant un très beau piqué et une palette colorimétrique pointue (dévoilant les coloris typiquement ‘années 60’). Les scènes en intérieur sont elles aussi du même acabit. Les détails fusent (reflets, textures, décors…) et valorisent l’oeuvre comme jamais. La restauration se ressent et il en résulte aucun défaut majeur. Un léger grain est bien entendu présent mais le bruit demeure discret, et ne s’affiche qu’à de rares occasions sur les arrière-plans. Les scènes nocturnes accusent d’une belle prestance, appuyées par de solides noirs, des contrastes parfaitement gérés et une mise en abyme des qualités précèdemment citées. La précision est donc au rendez-vous et nous permet de redécouvrir ce premier James Bond dans des circonstances idéales.

Note
Lire la suite…

Blu-ray 10 000 – Test Blu-ray

– Image –
Sans atteindre des sommets, la définition s’affiche tout de même de manière éloquente. Le film se prête d’ailleurs parfaitement à la Haute Définition. Les beaux arrière-plans, appuyés par de jolis effets spéciaux (quelques fois fortement visibles) et des paysages somptueux, nous apparaissent idéalement. En effet, la profondeur de champ met en avant les détails les plus anodins. Le piqué caractérise avec vigueur l’ensemble des premiers plans. Malheureusement, un léger grain s’affiche et surtout des fourmillements gâchent certaines séquences (ciel, scènes nocturnes…) et portent atteinte aux qualités. La compression se voit alors et la précision s’atténue alors. Néanmoins, une certaine beauté s’exprime et encence littéralement le métrage. La richesse de la palette colorimétrique propose une saturation resplendissante. Noirs et contrastes accusent d’une parfaite intensité. Ce Blu-ray mérite de s’y attacher afin de découvrir ce film épique, même si certains défauts demeurent handicapants.

Note
Lire la suite…

Blu-ray À la Poursuite d’Octobre Rouge – Test Blu-ray

– Image –
Un disque qui propose un transfert tout à fait honorable pour un film qui a presque vingt ans. En effet, l’image présente le film sous son plus beau jour, d’autant que l’histoire se passe globalement en faible éclairage. Cependant, le meilleur côtoie le moins bon. Certaines scènes sont peu précises alors que d’autres sont impeccables (avec un très beau piqué). Globalement, le gain en Haute Définition est considérable avec une multitude de détails. La profondeur de champ s’affirme selon les possibilités des lieux (étriqués, peu de recul…). Un grain ‘cinéma’ opère, mais sait disparaitre aussi le temps de certains plans qui s’avèrent sublimes. La palette des couleurs n’est guère des plus poignantes. Les constrastes sont un brin altérés par le grain quelque fois gênant, mais sont tout de même confortés par des noirs appuyés. Les effets spéciaux dépendent des séquences, soit magnifiques grâce à la compression, soit beaucoup trop flagrants. Un disque de qualité mais qui ne fera pas parti de l’excellence dans le format.

Note de l’image
Lire la suite…

Blu-ray La Science Des Rêves – Test Blu-ray

– Image –
L’image semble appartenir à un autre temps. Ce qui est paradoxal au vu de l’âge du film mais de cette manière, l’univers visuel est respecté et les choix artistiques se voient décuplés par cette édition. Un grain est omniprésent, conférant à l’ensemble un côté ‘film d’auteur’ à l’ambiance feutrée. La palette colorimétrique parait également spéciale avec des teintes typiquement françaises ou parisiennes. La profondeur de champ demeure de qualité, offrant de multiples détails sur les arrière-plans. D’ailleurs, même si l’image est perfectible, difficile de ne pas constater la précision qui permet de dépasser de loin la version Standard. Une version Haute Définition bien fort plaisante, non exempt de défauts mais qui saura vous séduire sans aucun problème.

Note
Lire la suite…

Blu-ray Intraçable – Test Blu-ray

– Image –
L’encodage propose de sublimes qualités pour cette édition. Le piqué est des plus précis, détaillant l’image avec force.  La palette colorimétrique valorise les scènes et offre de nombreuses teintes (les couleurs resplendissent réellement, surtout lors des scènes diurnes). Les noirs sont d’une intensité époustouflante, rendant ainsi de bien beaux contrastes, notamment de nuit (les jolis effets du directeur de la photographie ressortent ainsi grandis). La profondeur de champ flatte le film, mettant en évidence les arrière-plans. Ces derniers sont néanmoins affligés de bruit ou de grain (mur, ciel, surfaces planes…), il faut dire que l’oeuvre se passe en très grande partie de nuit, en intérieur, ou par temps sombre. Outre ce petit défaut, ce Blu-ray est d’excellente facture.

Note
Lire la suite…

Blu-ray Ma Super Ex – Test Blu-ray

(My Super Ex-Girlfriend) – Image –
Le film s’ouvre sur de sublimes plans larges, révélant dans de superbes conditions les effets spéciaux et la ville de New York. Il s’ensuit une scène en intérieur, avec une once de grain et de fourmillements muraux. Le ton est alors donné pour le restant du métrage ! L’extérieur se montre indéniablement sous son plus beau jour, quant aux séquences en intérieur, un soupçon de bruit s’affiche, sans être dérangeant pour autant. La profondeur de champ s’offre à nous avec un magnifique résultat (nous avons même l’impression d’être à leurs côtés dans la ‘grosse pomme’). Les noirs sont profonds et intenses, la colorimétrie demeure extrêmement riche, exposant une multitude de nuances. Les détails fusent, et la définition est exemplaire (et cela, même de nuit), grâce à un piqué remarquable. Cependant, les moments d’intérieur altèrent ces quelques points. Ce disque distille donc une précision redoutable sur l’ensemble de l’oeuvre.

Note
Lire la suite…

1 141 142 143 144 145 147