Le Blu-ray Détrônera Certainement Bientôt le DVD

Sous ce titre accrocheur, volontairement arrogant, se cache un réel optimisme pour le Blu-ray.

Quand je parle de remplacement (ou plutôt de complément car les lecteurs Blu-ray liront avec joie votre DVD-thèque existante), ce n’est pas anodin et mes dires sont fondés par de nombreux éléments flagrants en ce début d’année.

Tout d’abord, pour lire un Blu-ray, il faut le lecteur adéquate et au regard des nombreuses offres (tout profil confondu) à prix réduits, il est possible de s’équiper à moindre coût, entre 100 et 150 euros.

Ensuite, il faut un téléviseur HD (peu importe la taille ou la norme) et notons que de nombreux foyers français en sont déjà équipés lorsqu’ils ont décidé de passer à une dalle LCD ou un écran plasma que vous pouvez tout deux trouver au meilleur prix sur fr.shopping.com .

Et dernièrement, les disques, 800 titres disponibles, par le passé assez onéreux devenus nettement plus attractifs, mis à part les nouveautés encore bien trop chères. Désormais les fonds de catalogue et l’occasion rendent accessible de nombreuses galettes.

Je m’attends déjà aux réactions de certains détracteurs qui vont vanté la nécessité de lire les Blu-ray via vidéo-projecteur HD et Home Cinéma 7.1.

NON, Je ne peux que répondre non. Le Blu-ray peut s’apprécier à modeste coût. Rappelons que tout le monde n’a d’ailleurs pas profité du DVD sur du matériel haut de gamme.
De toute manière, la technologie évolue et le matériel peut s’avèrer rapidement caduque. Et rien n’empêche de commencer petit pour devenir bien plus grand…

Les réelles motivations de cet article ont été de voir très récemment des platines à 99 euros comme la Sony sur Amazon.fr, d’autres à 129 euros comme la Sigmatek sur Topachat.com, des PS3 à 299 euros, un ordinateur portable Dell doté d’un graveur Blu-ray à 549 euros mais aussi et surtout d’excellents Blu-ray à 9,99 € comme Matrix ce matin, et bien d’autres à une douzaine d’euros.

N’hésitez plus et laissez vous tenter par le côté lumineux de la force bleue…

Cédric // www.blurayenfrancais.com

.

17 commentaires

  • kowalski

    Effectivement, ce titre est accrocheur, mais il laisse surtout rêveur.
    Je comprends parfaitement qu’on ait pas envie de voir son format fétiche disparaitre par la simple et dur loi de la rentabilité mais
    il faut se rendre à l’évidence. Le marché du Blu-ray est réel mais il ne concerne qu’une très petite minorité des clients de DVD.

    Pour être allé chez un certain nombre de clients potentiels du BD avec une platine DVD Toshiba XD-E500 et une platine Blu-ray Sony BDP-S350 doté du film “Casino Royal” dans les deux formats au final, aucun d’eux n’achètera une platine BD.

    La raison est simple, le jeu n’en vaut pas la chandelle jusqu’à 43″ de diagonale d’écran (et je n’ai pas essayé au delà). Certains n’ont même pas vu la différence… c’est dire !

    Par contre, en projection le plus est indéniable.

  • C’est fou ça, mais bien réel je pense, merci de ta participation.
    Là je parle en tant que pur cinéphile voire vidéophile de la première heure, désormais, la HD apporte un véritable plus qui élève réellement le visionnage. Et d’ailleurs, même si c’est infime pour certains, ce qui me rassure, c’est que ma femme apprécie désormais une oeuvre en HD et face à un DVD, elle s’indigne sur la qualité visuel du support résolument moins bon.
    Cédric

  • kowalski

    Cédric,
    Le DVD n’est pas moins bon ou meilleur. Il est adapté a toutes dispositions d’un écran HD dans un salon. C’est une question de distance de visionnage par rapport à la définition et la taille de l’écran.
    Au delà d’une certaine distance (distance atteinte dans tous les salons domestiques) l’oeil ne perçoit plus l’apport de définition d’une image HD : Un DVD upscalé (via la HDMI) donne une image aussi bluffante qu’un BD.

    Il existe bien quelques différences entre les deux formats (autre que la définition de l’image) qui se résume à l’un comme à l’autre, à du pour et du contre.

    Comparé à lui même, le DVD offre une image de qualité bien supérieure par la prise HDMI que par une sortie analogique.
    Et pour avoir fait l’essai, même supérieure à celle d’un BD en sortie analogique par la prise vidéo.

    Le seul véritable avantage du Blu-ray et sans concurrence possible, c’est la possibilité d’immersion dans le film rendu possible grâce à la projection. Mais c’est encore un rapport de distance de visionnage par rapport à la base de l’image.

    Distance de visionnage en immersion = 1,5 X la base de l’image.

    cordialement
    kowalski

  • Je partage totalement l’opinion de BREF. Kowalski est un pessimiste comme il en existait bêtement au début du DVD…
    En ce qui concerne l’avenir, les industries sont totalement tournées vers le format, bien plus que pour le LaserDisc par exemple, et le grand public commence à suivre, pleinement dans les marchés avancés (US, Japon).
    Bref, j’ai exactement les mêmes sensations qu’il y a 10 ans pour le DVD: Je le sens très bien.

    L’UNIQUE RAISON QUI IMPOSERA LE BLU-RAY: D’ici 1 ou 2 ans, les platines HD et DVD seront au même prix, et les éditeurs proposeront DVD-Blu-ray dans la même boîte (Disney ?) ou au même prix. Quand le quidam aura le choix pour le même tarif d’avoir mieux, ce sera définitivement fait !

  • Kowalski,
    Je ne sais pas comment est agencé ton salon, mais apparemment très mal si tu n’arrives pas à voir la différence entre DVD et BD. C’est clair que si tu as un écran HD Ready de 94cm et que ton canapé est à 5 mètres, on ne peut rien pour toi…
    Heureusement que les consommateurs trouvent une différence immense (incomparable!) entre les deux formats, sinon le blu-ray ne connaitrait pas son succès actuel.
    Et comparer la HD à de l’upscaling, il faut vraiment être de mauvaise foi…

  • icepoon

    matez un dvd sur un plasma 127 cm, puis un bluray : faut être miro pour pas voir la différence !

  • kowalski

    Houlà… ça dégénère vite ici.
    Pourquoi dire que les platines BD seront au même prix que les platines DVD dans un an ou deux ? Pourquoi dire qu’au début du dvd il y avait le même débat vis a vis de la vhs ?
    C’est faux !
    Qui a dit qu’il n’y avait pas de différence visible entre un DVD et un BD sur 127cm ?

    Et enfin le pompon, pourquoi dire que je ne vois pas la différence entre le BD et le DVD puisque j’explique que le DVD est mieux adapté que le BD dans les salons domestiques équipés d’écran HD (full ou pas, LCD ou plasma)inférieur ou égal à 43″.

    Ce n’est pas seulement moi qui le dit, c’est aussi l’intégralité des personnes chez qui j’ai été pour tester équitablement les deux formats connectés en HDMI.

  • Je suis totalement en désaccord. Le BD est tout à fait adapté pour les salons domestiques.

    Désolé mais Kowalski, quand je te lis, j’ai l’impression de lire un discours à la Toshiba vantant l’upscale et disant que le BD n’apporte que très peu…

  • “Houlà… ça dégénère vite ici.”

    Euh… Venir faire de la provoc’ apporte toujours ce résultat ;-)

    Je possède pour ma part:
    -un vidéoprojecteur Full HD et un écran de 2m40 de base: là en effet, c’est sans équivoque: tout retour au DVD et IMPOSSIBLE. On a même beaucoup de mal avec le seigneur des anneaux, même en nous reculant.
    -un plasma HD ready de 106cm dans notre salon. Et même si un DVD reste largement regardable, un blu-ray fait vraiment plaisir à voir, et c’est un régal sur les dernières grosses sorties. On est très loin de l’upscale !!! Nos amis et notre famille partagent totalement ce constat…

    Je continue donc à dire que même qu’avec notre plasma on passerait sans hésitation au blu-ray, vu la minime différence de prix: une nouveauté DVD est à 19 € (22-24 € pour la collector) et le blu-ray à 22-24 € sur amazon par exemple.

    Sachant que la majorité des gens se prennent un LCD/Plasma de plus de 102cm et que le vidéoprojecteur se démocratise… Non, l’avenir du format est assuré !

  • david

    perso y a pas photo entre 1 bluray et 1 dvd. a moins d etre myope….

  • risin

    kowalski, encore un im…cile qui ramène sa science… enfin qui croit…

  • Stef

    Salut à tous,
    je suis entierement d’accord pour dire qu’un BD donne (de loin) une meilleure image qu’un dvd … et j’ai une TV fullHD de 40′ avec 2m de recul.
    Neanmoins, j’ai constaté que certaines personnes (mon paternel entre autre) ne voyait pas reelement de differences lorsque je leur passe le seul film que j’ai dans le 2 formats!! Donc, je pense que des gens qui sont tres regardant quand à la qualité de l’image seront sensibles à l’apport du BD, mais d’autres (qui peuvent regarder sans pb un film en dvix sur un ecran de 46′) y seront bcp moins sensibles!.
    Ensuite, j’ai constaté que l’upsacling etait vraiment bon, sur ceratins dvd, par sur d’autres c’est une vrai catastrophe, donc de ce point vu là, l’upscaling ne pourra pas etre une solution de remplacement.

  • icepoon

    pas faux stef, chez certaines personnes, on ne ressent aucune différence entre les formats…quand je vois des gens mater des programmes télé 4/3 sur des télés 16/9 sans régler le format (avec le présentateur du journal tout écrasé par exemple) je n’ose meme pas les convaincre de la différence de taille existant entre la haute def et un dvd

    autre avantage de la haute def : j’ai un mini salon jouxtant mon salon (comme ça j’embete personne) et avec simplement 2m40 de recul, je jouis de l’image d’un plasma 127 cm…or proportionnellement, si je prends un recul similaire avec un tube cathodique et un dvd, ben c’est simple je me bousille les yeux

  • black

    slt,
    perso je pense que côté image un BD est nettement plus en dessus face à DVD upscalé (mis à part bien sûre certains films à exclure= une honte au jour d’aujourd’hui d’aillieurs),surtout que j’ai un vieux plasma en 720P de 107cm tres bruité, les couleurs, les 3D, la netteté sont quand même à un niveau largement supèrieur. Niveau son je suis un peu dechu, aillant mis le prix dans un tres bon home cinema qui fait HD, j’aurais apprécié plus de piste HD en français, même si j’arrive à comprendre l’anglais, c’est dommage qu’une personne qui n’est pas bilingue ne peut pas en profiter aussi (surtout à un prix du BD à plus de 25E en moyenne). A côté du HDDVD je pense que le BD à encore du boulot niveau finition son. Par contre quand le son est en PCM 5.1 sur les concerts, la différence se fait largement face à un dvd en PCM 2.0.
    Je tiens à signaler que mon home cinema re-upscale les dvd avec un rendu incomparable avec tous les lecteurs BD ou HDDVD que j’ai pu rencontrer, donc si je vois une grande différence avec l’écran que j’ai, différence il ya. Apres sur un écran Kuro ou un Pana en Dalle G11 s’il y a moins de différence je comprendrais aussi vu l’écart de technologie des nouveaux écrans je suppose que ça doit pas mal rattrapper.
    A+

  • Tec

    M’enfin, ne le lynchez pas comme ça ce pauvre Kowalski, il ne fait que donner son avis. On peut être d’accord ou pas, mais sans agressivité ^^’

    Pour ma part, je ne suis pas d’accord sur le fait qu’un DVD upscalé sera aussi bon qu’un blu-ray, même sur un écran inférieur à 43”. Pour avoir testé, la différence se voit quand même. Maintenant, peut-être que pour certains, cette différence n’existe pas car il ne la voit pas comme indiqué plus haut…

    En tous cas, je fait partie des optimistes qui croient fort en l’avenir du BR.

  • duval

    pour ma part j’ai un écran full hd oled 117cm et même quand on est près de l’ecran le blu ray est bien meilleur qu’un dvd standard. J’ais regarde le br no country for old men et pas de grain cinéma comme sur le dvd. Il est preferable d’acheter des films récents en blu ray…

  • Thierry

    @ Duval : Un écran Full HD oled de 117 cm ???
    Et dire que Sony nous fait croire depuis un an qu’il est le seul à en vendre un hors de prix de 28cm. Quel menteur ce Sony! (sarcasme)
    :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *