Les Codecs Du Blu-ray : MPEG2, MPEG4, AVC, VC1

Des codecs, oui, mais quelles sont leurs spécificités ?

Qu’est-ce qu’un codec ?

Source : Cliquez ici

Un codec (compresseur/décompresseur) permet de réduire la taille d’une séquence vidéo afin de limiter le débit de transmission de données. En effet, si l’on ne compressait pas les données d’une vidéo, le débit serait pour une vidéo SD de 166Mbits/secondes. Un compact disc ne serait donc capable de ne transporter que 4 secondes de vidéo. L’utilisation d’un codec est donc primordiale, elle permet de réduire les débits d’un facteur allant jusqu’à 100, pour une baisse de qualité très minime. En effet pour réduire la taille de transmissions de nombreuses «astuces » sont mises en place tel que la suppression d’images identiques ou encore la compression de chaque image avec un algorithme semblable à celui du JPEG.

– MPEG2 –

MPEG-2 est la norme de seconde génération sortie en 1994 du Moving Picture Experts Group qui fait suite à MPEG-1. MPEG-2 définit les aspects compression de l’image et du son et le transport à travers des réseaux pour la télévision numérique.

Cette norme existant depuis plus de 10 ans a connu un énorme succès et beaucoup de licences ont déjà été accordé de part le monde aux constructeurs. De plus énormément d’appareils permettant de décoder le codage MPEG2 sont disponible dans les foyers, le plus célèbre de ses appareils est sans conteste le lecteur DVD. Cette norme est aussi bien utilisé pour la diffusion de contenu numérique, en effet, lors de la création de cette, 2 facteurs ont été pris en compte, la compression des données et surtout la diffusion de celles-ci. Cette norme est utilisée par l’ensemble des systèmes de diffusion de contenus audiovisuels numérique à l’exception de l’ADSL. En effet, les débits requis sont assez élevés, allant de 3 à 6Mbits/sec pour un contenu SD à 18-20Mbits/sec pour du contenu HD. La norme ADSL, peut en théorie diffuser jusqu’à 28 Mbits/sec, mais dans la réalité, seule une proportion plus que marginal d’utilisateurs atteint ce débit à travers l’ADSL.

Le MPEG2 est donc largement utilisé pour un contenu numérique à travers le câble, le satellite et par les ondes (en moyenne un multiplex hertzien permet de transporter 20Mbits/sec).

– MPEG 4 ou AVC –

Le MPEG4 sonne comme le digne successeur du MPEG2. En réalité, le MPEG4 existe en 2 variantes, le « part 2 » qui est très proche du MPEG2 en terme de qualité et débit, et le « part 4 » qui lui apporte un gain réellement important au niveau de la qualité et du débit (débit 2 fois moins important pour la même qualité et durée vidéo). Le MPEG4 part 10 est celui qui est appelé H264 ou encore AVC pour Advance Video Coding. Ce codec est très en vogue et est utilisé dans beaucoup de publicités, notamment pour vanter la télévision sur téléphone mobile ou encore sur les appareils mobile de type baladeurs vidéo. Ce qu’il faut savoir, c’est que la norme H264 permet de transmettre des images de définition et de débit réduit. Au final sur un appareil mobile type téléphone ou baladeurs, les termes HD sont abusifs étant donnée que seul le codec est commun à la vrai diffusion HD et que la qualité d’image est moins performante qu’une cassette vidéo de type VHS.

Le codeur H264 est huit fois plus complexe que le codeur MPEG-2. Heureusement, la puissance des circuits intégrés a augmenté d’un facteur 100 depuis le début de la compression MPEG-2, et des processeurs codeur/décodeur H264 en temps réel sont actuellement en phase de développement.

– VC1 –

Microsoft pour entrer dans le monde de la HD, a lui aussi développé un codec, le WM9-VC1. Celui-ci a été développé pour avoir une part du gateau “HD”. Très proche du H264 en termes de débit et qualité, celui-ci présente des avantages non négligeables :

La décompression nécessite moins de calculs que le H264.
Le support des DRM (droits digitaux numériques), pour protéger le contenu.
Les inconvénients que présente cette plateforme sont les suivantes :

Le format est propriétaire.
Il n’est disponible que sur une seule plateforme (Windows).

Bon à savoir
Le VC1 est le concurrent direct du MPEG4.

Dossier pdf très bien fait sur la haute définition et son langage :
Cliquez ici
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *