Blu-ray Vol au Dessus d’un Nid de Coucou – Test Blu-ray

– Image –
Pour un film âgé de plus de 30 ans, la précision est de mise. En effet le gain en résolution demeure de très bonne facture. Certaines séquences proposent un transfert de toute beauté, notamment lors des scènes diurnes et en extérieur. Les détails des premiers plans atteignent par moment une jolie qualité, mais n’offrent pas un piqué des plus saisissants. Cet aspect force tout de même le respect. Un grain quasi omniprésent, doublé d’un bruit de compression en arrière plan, altèrent certains plans, surtout en intérieur ou de nuit. La copie utilisée comporte également régulièrement quelques taches blanchâtres. La profondeur de champ quant à elle sait se montrer pertinente parfois en nous révèlant une image détaillée. En faible éclairage pur, la netteté laisse place à du moins bon. Les couleurs proposent une palette limitée mais parfaitement fidèle aux colorimétries de l’époque. Le gain en Haute Définition pour ce vol hors du commun est donc réel, d’autant que le film ne dispose pas d’une luminosité redoutable et ne fait que se dérouler en majeure partie dans un centre d’internés.

Note
Lire la suite…

Blu-ray Pale Rider – Test Blu-ray

– Image –
Le film se présente à nous, dès les premières minutes, avec un master imparfait, proposant une image tremblante et des collines fourmilleuses à outrance. Les couleurs paraissent tantôt ternes et ternies ou flamboyantes, nous plongeant au coeur de ce far west d’un autre temps. Certains plans sont remarquables de précision, avec une jolie profondeur de champ et des premiers plans saisissants. La compression ne cesse d’hésiter entre le bien et le nettement moins bien. En faible luminosité (la scène de la droguerie par exemple), le flou pend littéralement le pas sur la qualité. Certaines séquences sont bruitées, d’autres de meilleur aloi, rendant le transfert idéal. Un grain s’affiche surtout lors des scènes nocturnes. L’hétérogénéité du disque est bien sûr du à l’âge du film. Ce blu-ray propose néanmoins ce dernier dans des conditions jamais égalées. Mais, nous ne pouvons et ne devons pas avoir les mêmes exigences qu’avec un film récent.

Note
Lire la suite…

Sorties Blu-ray, du 23 au 25 Septembre 2008

25 nouveautés, du 23 au 25 septembre 2008.

Rambo 1, 2, 3 et 4 (John Rambo)
Terminator 2
Total Recall
Le pacte des loups
La grande vadrouille
Mr 73
Million dollar baby
Voyage au bout de l’enfer
Le pianiste
Basic instinct
Babel
Raisons d’état
The fog
L’auberge espagnole
La haine
Soyez sympas, rembobinez
Les poupées russes
La légende su scorpion noir
Jean-Philippe Rameau
Joyaux
Live at Montreux 1992-1993 & 2007

>> Disponibles sur Amazon.fr.

Blu-ray My Blueberry Nights – Test Blu-ray

– Image –
Les choix artistiques ne facilitent pas la tache de la compression. Les effets de lumière, au demeurant magnifiques, ne peuvent être sublimés par la Haute Définition. On assiste davantage à une réplique de la vision ‘cinéma’ avec une nette amélioration qu’à un transfert sans faille. Le disque restitue en effet à merveille, l’ambiance instaurée par le metteur en scène. Mais, justement, on ne peut donc profiter de ce que nous sommes en droit d’attendre. Le piqué manque cruellement de ferveur. Les détails font ainsi défaut, même si bien sûr, ils sont bien plus nombreux qu’avec la version SD. Les focales et les plans ne permettent pas d’avoir des arrière-plans précis. Les couleurs sont quant à elles, sublimes et multiples mais, le grain vient aussi très vite déranger tout cela. Un disque bien décevant !

Note
Lire la suite…

Planning Des Sorties Paramount DreamWorks – Novembre 2008

Voici le calendrier des sorties Blu-ray de Paramount DreamWorks de novembre 2008.

Le 5

BEE MOVIE – DRÔLE D’ABEILLE 24,99 €
DREAMGIRLS, 2 BD 24,99 €
LE PARRAIN TRILOGIE REMASTERISEE, 4 BD 59,99 €
MISSION : IMPOSSIBLE 2, 24,99 €
MISSION : IMPOSSIBLE 3, 24,99 €
MISSION : IMPOSSIBLE, 24,99 €
TRILOGIE MISSION : IMPOSSIBLE, 3 BD 49,99 €
PARANOIAK, 24,99 €
SHOOTER, 24,99 €
SHREK LE TROISIEME, 24,99 €
TRANSFORMERS, 2 BD 24,99 €
WORLD TRADE CENTER, 2 BD 24,99 €

Le 12
LES CHRONIQUES DE SPIDERWICK, 29,99 €.

Blu-ray Banlieue 13 – Test Blu-ray

– Image –
Ce Blu-ray présente le film sous son meilleur jour. Le piqué est de tous les diables offrant une précision sans pareille. Ainsi, les détails s’affichent d’une manière incroyable, laissant découvrir cette crasseuse banlieue 13 dans d’idéales conditions. Les couleurs ne sont pas en reste, proposant un joli panel de teintes. La profondeur de champ répond à nos exigences les plus fortes en nous dévoilant les arrière-plans avec efficacité, appuyés par de solides contrastes. Une impression de relief se manifeste, comme si le film et la réalité fusionnaient devant nos yeux ; Impressionnant ! Que ce soit lors des scènes en intérieur ou extérieur, un léger grain demeure, tout en ayant la finesse de ne laisser que les qualités opérer. Un disque qui propose le film dans une compression qui touche de près la perfection.

Lire la suite…

Perturbations Prévues

Le site rencontrera des perturbations cette semaine dans la mesure où je change de serveur.

Ne perdez pas votre motivation à venir lire le site, cela ne sera que passager. Les articles se verront aussi restreints pour ne pas devoir sauvegarder les données trop régulièrement.

Le site subira encore quelques modifications lorsque tout sera pleinement opérationnel après le transfert de serveur.

Bonne lecture..

Blu-ray Permis de Mariage – Test Blu-ray

– Image –
Le film nous est présenté dans un très bel écrin. Pas de défaut handicapant à outrance, mais tout de même un léger grain omniprésent, et de vilains fourmillements muraux répétifs et tenaces. La compression est donc de très bonne facture mais laisse un goût de perfectibilité possible. Parmi les points forts, de sublimes couleurs chatoyantes offrant de très belles teintes naturelles. Il faut dire que le film se passe en majeure partie en forte luminosité, avec des décors sans artifices, tout cela ne peut que conforter la qualité de l’ensemble. Le grain altère quelque peu le piqué, qui aurait pu être davantage saillant. Cependant, les détails sont nombreux, affichant de jolis arrière-plans. La précision s’avère donc concluante mais Warner nous a déjà habitué à mieux.

Lire la suite…

1 509 510 511 512 513 517