Blu-ray The Eye – Test Blu-ray

– Image –
Une fois encore, le moins bien cotoie l’excellent. Cependant, rien de gravissime, juste des fourmillements muraux qui apparaissent. Passé ces rares moments, le transfert enchante littéralement l’oeuvre. La photographie dispose d’un très beau rendu. Ainsi, scènes nocturnes et/ou d’intérieur demeurent sublimes et sont contrastées à souhait, soutenues par des noirs d’une solidité sans faille. La profondeur de champ est saisissante, et les premiers plans bénéficient d’un splendide piqué, détaillant incroyablement bien les visages et les gros plans, assez nombreux. La colorimétrie propose de jolies couleurs mais tend lors de certaines séquences vers des teintes plutôt artificielles, fantastique oblige. Quoiqu’il en soit, ce Blu-ray répond à nos attentes de manière convaincante.

Note
Lire la suite…

Blu-ray Constantine – Test Blu-ray

– Image –
L’impact de l’univers visuel est total. La précision demeure au rendez-vous et sublime réellement le film. Le piqué détaille les premiers plans avec ardeur, saisissant ! Les arrière-plans s’affichent avec une infinie grandeur mais aussi de temps en temps avec un léger bruit, constituant l’un des points faibles de la compression. Les noirs sont éclatants de beauté et les contrastes accusent d’une profondeur éblouissante (certaines séquences de nuit sont magistrales). Ce disque flatte réellement l’oeuvre et les détails fusent, pour le plus grand plaisir de nos pupilles. Malgré les scènes en intérieur et le côté sombre, le transfert s’avère percutant et idéal. Le Blu-ray nous offre de merveilleuses conditions de visionnage même si certains plans ne sont pas dénués de défauts.

Note
Lire la suite…

Blu-ray Alvin et les Chimpmunks – Test Blu-ray

– Image –
Un transfert de très bon aloi proposant des images de toute beauté. Une impression de 3D opère à de nombreux moments, et crée des plans tout simplement magiques. La colorimétrie est aussi d’une qualité extrême nous offrant des teintes chaudes, naturelles et très bien saturées. La profondeur de champ est idyllique, et enchante les arrière-plans. Le piqué révèle une multitude de détails. Un léger grain apparait avec parsimonie. Pas de traces de compression gênantes mais des surfaces planes un brin fourmilleuses lors de quelques scènes. Les incrustations des écureuils en post-production ont été soigné et la Haute Définition ne dessert par le travail, au contraire, la flatterie est de mise. Un Blu-ray réussi, proposant le film avec une précision remarquable.

Note
Lire la suite…

Blu-ray Beetlejuice – Test Blu-ray

– Image –
Le disque propose le film dans d’excellentes conditions et permet de dépasser facilement l’édition DVD. Toutefois, même si la jaquette précise une édition du 20ème anniversaire, il n’y a pas eu de restauration du master et cela se ressent. Cette version Haute Définition comporte donc des atouts certains mais aussi des faiblesses. La palette colorimétrique présente le film sous son plus beau jour, et cela transcende ce petit bijou de Burton, pour qui les couleurs jouent un rôle prépondérant. La précision est au rendez-vous et cela révèle de nombreux trucages numériques, qui donnent un coup de vieux au film d’un point de vue visuel. Grain et fourmillements, pas des plus gênants, sont de mises. Piqué et profondeur de champ peinent à prendre réellement leur envol pour nous plonger dans une ambiance des plus détaillées. Globalement, le Blu-ray tend la qualité vers le haut mais demeure perfectible. Les vingt ans de l’oeuvre se ressentent à l’écran malgré un transfert tout à fait honorable. 

Note
Lire la suite…

1 542 543 544 545 546 562