Toshiba 46WL768F – Test Téléviseur 3D Full HD 1080p

Voici le test complet de ce téléviseur 3D signé Toshiba…

Avant-propos
Toshiba propose un téléviseur à l’allure très soignée, classe et extrêmement bien fini. Le studio de design danois Jacob Jensen a signé de superbes lignes, épurées et élégantes. La fine plaque de verre recouvrant dalle et contours, ainsi que son élégante barre d’aluminium sont du plus bel effet. Les touches de contrôle sensitives en façade illustrent la volonté du constructeur à parfaire son dernier né. Le charme agit sans détour ! La technologie employée est la 3D active, également nommée par alternance, qui nécessite des lunettes 3D actives afin de profiter de ce mode.


Les caractéristiques
L’écran bénéficie d’un rétro-éclairage par des LED latérales avec des contrastes dynamiques. Son traitement vidéo 200 Hz Active Vision M200 HD PRO évite les saccades et garantit une fluidité irréprochable. Ses technologies Résolution+ et Meta Brain assurent efficacement les différents spectacles.

3D
La technologie 3D active se révèle sympathique. Le sentiment de relief est réel mais le ghosting présent déroute et nuit au plaisir des sensations ; les effets 3D se trouvent plaisantement perfectibles. Le vrai point fort du téléviseur se trouve être l’inclinaison de visionnage ; qu’importe le degré d’utilisation, le signal n’est jamais perdu. Les couleurs et l’intensité du relief se voient tout de même quelque peu altérés.

Les lunettes sont légères, larges et agréables.

Les réglages
Les menus sont simples, bien agencés et conviviaux. Pas mal de modes disponibles permettent d’affiner ses envies.

Les connectiques
Complet, le téléviseur propose de nombreux ports : quatre entrées HDMI 1.4 dont une compatible ARC (Audio Return Channel), une VGA, et divers adaptateurs offrent de multiples possibilités, une entrée YUV, une composante, une prise péritel. Une sortie audio optique, deux ports USB, un port Ethernet sont également de la partie.

La télécommande
Imposante et rectangulaire, la télécommande apparait un peu austère avec sa configuration très carré. Elle n’en demeure pas moins pratique et complète.

L’image
Malgré de bonnes volontés manifestes, le bât blesse à de nombreux niveaux. La dalle présente un vilain clouding, ce problème de luminosité non uniforme se voit fortement lors d’un visionnage de film, il est néanmoins possible que cet effet ne se retrouve pas sur toutes les séries produites. Le handicap majeur du téléviseur s’avère être indéniablement les noirs, ces derniers manquent cruellement de profondeur ; ce clouding n’aide d’ailleurs vraiment pas. De même, les modes proposés n’aident absolument pas la lecture des Blu-ray, soit les noirs sont gris, soit les mouvements sont trop rapides. Bref, il est très difficile de régler le téléviseur afin de jouir d’une image naturelle et il est néessaire de s’armer de patience pour trouver un compromis idéal. Finalement, les programmes télévisuels, très lumineux, vivants et généralement très colorés prennent réellement toute leur dimension et réussissent à exploiter les vraies qualités de la bête !

Le genre d’image proposée se range davantage du côté d’un rendu hautement dynamique et très vif, fatalement à l’opposé du naturel et de la sobriété des diverses ambiances cinéma.

 
Exemple de mode proposé par le téléviseur, les noirs sont gris et l’image est décevante.

Qualité nettement plus convaincante après quelques réglages…

Le son
Pas grand chose à dire, les enceintes suffisent amplement à profiter d’un son des plus décents.

Tuner TNT & Multimédia
Le téléviseur réussit à proposer de multiples teintes séduisantes et restituent de beaux programmes. Le WiFi intégré permet d’accéder aux services internet élaborés par Toshiba et offre la lecture de divers fichiers via la connexion DLNA : DivX HD, MKV, JPEG et MP3. Les ports USB peuvent aussi multiplier les possibles grâce à des stockages externes en FAT32.

Remarques
Le téléviseur ne propose pas de conversion 2D/3D. L’émetteur 3D est intégré et une paire de lunettes est offerte ; la présence de deux aurait constitué le nec plus ultra. Petit détail pour les possesseurs d’amplificateur, le signe de coupure de son ne s’éteint pas, impliquant la nécessité de mettre à chaque fois le volume à 0.

Conclusion
Un joli téléviseur qui délivre une image très clinquante, voire même trop pour profiter des diverses atmosphères possibles des films. La 3D se dévoile de manière agréable et immersive, avec toutefois des images fantômes peu glorieuses et une réactivité insuffisante. Sa connectivité, son prix, son design et ses intéressantes optionnalités demeurent assurément de réels atouts ; reste à savoir quelle type d’image vous convient le mieux…

>> Acheter le Téléviseur 3D sur Amazon.fr

2 commentaires

  • coxp

    excellent test, ça permet de se faire une idée sur la 3D de Toshiba

  • Philoulinstit

    Cool et il existe en 40″ à 999€… peut-être pour noel ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *