Blu-ray Je veux Seulement que vous m’aimiez – Test Blu-ray

(Ich will doch nur, dass ihr mich liebt) – Synopsis –
Jeune ouvrier, Peter passe l’essentiel de son temps libre à construire une maison pour ses parents, des patrons de bistrot. Depuis son enfance, et malgré de nombreuses preuves d’amour, le garçon souffre de leur froideur et de leur incompréhension mutuelle. Afin de ne pas être un poids dans leur nouvelle maison, Peter déménage à Munich avec Erika, la jeune femme qu’il vient d’épouser. Le couple découvre les affres et les tentations de la grande ville, et s’endette irrémédiablement…


– Le film –
Réalisateur : Rainer Werner Fassbinder
Acteurs : Vitus Zeplichal, Elke Aberle, Alexander Allerson
Durée : 1h45
Année : 1976
Genre : Drame

– Image –
Le niveau de précision demeure d’excellent aloi, prouvant qu’une sublime remasterisation a été effectué. Aucun artefact ne reste, mettant en lumière le film comme jamais. Néanmoins tout n’est pas idéal, tourné en 16 mm, une très forte granulosité entre en jeu, nuisant forcément au piqué. Les plans chancellent souvent et quelques douceurs s’annoncent. Les nombreux gains pallient heureusement ces lacunes. La redécouverte se fait ainsi de manière surprenante, mettant en avant l’atmosphère et les différentes teintes. Le Blu-ray parvient aisément à devenir un écrin plaisant pour cet inédit de Fassbinder.

Note

– Audio –
Uniquement proposé en allemand, le PCM 1.0 fait un sacrément beau boulot. Les voix sont cristallines, les ambiances plutôt bien rendues et la musique bénéficie de formidables élans. Certes, peu d’effets et pas de spatialisation n’illustrent l’histoire, mais le mixage, mitonné et flatteur, hisse le plaisir de visionnage sans détour. Une jolie réussite.

Note

– Caractéristiques du Blu-ray –
Éditeur : Carlotta Films
Date de sortie : 05.10.2011
Format Cinéma : 1.78
Origine : France
Pistes sons : Allemand PCM 1.0
Sous-titres : Français

– Les bonus –
– De l’amour et des contraintes

– Critique de l’œuvre –
En parfait reflet d’une époque révolue, son actualisme démontre une réelle puissance narrative dépassant les barrières temporelles. La froideur de l’ensemble porte le récit, laissant apparaitre un drame social puissant et déroutant. Le quotidien de personnages normaux devient petit à petit une descente aux enfers, cachée, refusée, basée sur des mensonges et un mal être grandissant. La fin dérange et perturbe, devenue presque comme inévitable pour le protagoniste principal, tellement trituré par la vie, ne demandant qu’à être aimé et clairement maudit par le poids de ce désir.

» Acheter le Blu-ray sur Carlottavod.com
» Acheter le Blu-ray sur Amazon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *