#4801 30-03-2023 08:37

Manu1544
Membre
Inscription : 06-01-2022
Messages : 837

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

C'est une bien triste nouvelle. Je ne veux aucunement soutenir de telles pratiques mais en tant que collectionneur sur le tard, je dois dire que non seulement cette industrie me laisse perplexe mais aussi nos attentes en tant que consommateurs. Je comprends la défense du disque en tant que medium de qualité supérieure à l'alternative actuelle (streaming) ainsi qu'un désir de "posséder" une oeuvre d'art plutôt que de la louer. Mais pour le reste, je suis plus dubitatif. A-t-on vraiment besoin d'aller en magasin pour choisir et acheter un film ? Tout ne peut-il pas se faire sans l'intermédaire coûteux pour l'entreprise et donc pour nous d'un magasin en centre ville ? C'est du moins ce que semble penser la Fnac avec son initiative de Vidéo à la demande. Ce qui me choque plus dans ce dernier cas c'est que la marge (nécessaire selon moi) et les économies dégagées ne soient pas partagées avec le consommateur. On devrait s'attendre à une baisse des prix. Hors ce n'est pas le cas. Personnellement mes achats s'effectuent toujours en ligne et cela ne me gêne[rait] aucunement de commander directement mon film à l'entrepôt où qu'il se trouve puisque et il ne faut pas se le cacher on ne connait souvent pas le pays ou la région d'origine de production du disque qu'on achète.
Là où je te rejoins entièrement c'est sur ta crainte concernant l'appauvrissement du catalogue disponible. Les derniers chiffres de l'industrie (déja postés page 30-31 de https://multimedialaune.com/wp-content/ … MM299.pdf) confirmeraient une chute (inéxorable ?). C'est un problème très délicat mais distinct selon moi de l'existence ou non d'une enseigne de détail. Beaucoup de titres ne se vendent que très peu, parmi quelques cinéphiles et dans un seul pays pour des raisons culturelles. Là il faut le courage d'un éditeur pour oser sortir le disque. C'est un pari manifestement trop risqué pour certains. La question pour le consommateur que je suis consiste alors à savoir si le prix de vente est justifié ou non car ce dernier varie considérablement entre films, pays et dans le temps. Manifestement, il me semble que personne n'a la réponse pour l'instant et que le marché cherche toujours un modèle viable d'où des expérimentations plus ou moins réussies. Je serais moins sévère que toi vis a vis d'Amazon qui par ses offres parfois attractives (de par le monde) rend possible l'acquisition de classiques à des prix raisonnables. Pathé/Gaumont restaure de bien beaux films qui sont certes disponibles sur sa plateforme mais proportionnellement peu en blu-ray ou à des prix défiant toute concurrence. C'est malheureusement un choix que je regrette encore plus.

Dernière modification par Manu1544 (31-03-2023 08:16)


Collection familiale de BR, DVD, Enregistrements http://filmenfr.free.fr avec mes liens bonus par film et personnalité

Hors ligne

#4802 30-03-2023 09:15

Pcfun
Membre
Inscription : 05-05-2021
Messages : 1 207

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Triste nouvelle. (Je suis plus gamer que cinéphile)
Je suis de la région dunkerquoise, le furet du nord a bel et bien abandonné le rayon jeu vidéo il y a une bonne année.
Est-ce un mal ?
Les prix n'étaient vraiment pas en adéquation avec le marché, toujours plus chers que les prix de vente conseillés. Le rayon était en plus très petit.
Je ne passe jamais au furet de cette ville pour leur rayon film, tout simplement à cause de leurs tarifs.

Concernant le furet du nord de la cité Europe de Calais, même constat, le rayon jeu vidéo a été vidé à peu près à la même époque. J'y passe de temps en temps quand je fais du shopping dans ce temple de consommation qu'est la cité Europe.
Le rayon film est assez conséquent mais les films sont trop chers, 25€ un amaray pour vous donner une idée.

Même si leur prix étaient abusifs selon moi, j'aimais m'y balader. Apprendre la sortie de tel ou tel titre en le croisant dans un rayon. Il n'y avait guère que les offres ou soldes qui m'ont fait acheter chez eux.
C'est toujours triste ce genre de nouvelles et je le déplore. J'aime le contact humain et tout simplement pouvoir discuter et partager avec un vendeur dans un magasin.


Éternel insatisfait.

Hors ligne

#4803 30-03-2023 10:36

Xav83
Membre
Lieu : Toulon
Inscription : 26-01-2015
Messages : 1 557

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Nous allons relayer le "plaidoyer" de torrente dans un article  !

Hors ligne

#4804 30-03-2023 12:08

Xav83
Membre
Lieu : Toulon
Inscription : 26-01-2015
Messages : 1 557

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

le lien du plaidoyer de Torrente : https://bit.ly/Furet-du-Nord

Hors ligne

#4805 30-03-2023 17:03

Cédric 1162
Membre
Inscription : 06-10-2021
Messages : 1 129

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Triste de voir qu'ils vont ne plus faire de DVD/Blu-ray chez eux. Même ci les prix étaient un peu élevés par rapport à la Fnac et autres enseignes, j'ai fait quelques affaires dans les promos. Le même magasin que Pcfun, la cité europe également. Passage oblige, quand je vais au cinéma Pathé. J'ai pu trouvé également quelques film en rupture de stock comme "Les incorruptibles" en steekbook 4K.

Tout comme toi Pcfun, j'aime pouvoir discuter avec un vendeur. J'ai un pote qui a travaillé à la FNAC et m'a affirmé que la direction ne ce soucier pas du rayon CD/vinyles et DVD/Blu-Ray dans les magasins. Ils en parlent presque pas dans les réunions à la capitale (5 à 10 minutes). Grand spécialiste de musique ce vendeur, je pouvais avoir beaucoup de chose avec lui en CD et Vinyle notamment beaucoup d'imports et à bon prix, souvent moins cher que le prix de l'enseigne. Depuis qu'il ne travaille plus, sa clientèle ne vient presque plus.
Il doit y avoir une belle perte d'argent par ans. Il faisait presque 1000 euros par mois en import musical.
J'ai même réussi à avoir une BO de chez "LALALAND".
Maintenant, le rayon n'est plus pareil.

C'est désespèrent de voir ça !!

Dernière modification par Cédric 1162 (30-03-2023 17:36)

Hors ligne

#4806 30-03-2023 18:51

Torrente
Membre
Inscription : 10-08-2010
Messages : 986

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Merci Xav83 !

Pour répondre à Manu1544 (et confirmer la vision de Cédric 1162), je suis parfaitement d'accord avec toi dans l'absolu.
Et effectivement on pourrait se dire qu'une disponibilité en ligne suffirait, après tout.

Mais alors, ça devient un problème philosophique (en plus de tout le reste).

Il y a évidemment un rapport presque fétichiste à l'objet.
Mais ce n'est pas que ça. Ce serait même extrêmement réducteur.

D'une part, ce fétichisme n'a t il pas aidé l'industrie du disque, il y a quelques années (avec la résurgence du vinyle à la rescousse d'un secteur en perdition) ?
Pourquoi en serait-il autrement avec notre passion ?

Ensuite, l'édition, c'est beaucoup plus que simplement "proposer un film à la vente". L'édition c'est quelque chose dont les consommateurs n'ont pas forcément conscience mais qui est primordial dans la passation et la diffusion culturelle.
Quand on achète un DVD (ou un Blu-ray etc), on n'achète pas qu'un film. C'est TOTALEMENT différent d'un téléchargement ou de la VOD. Et ça, le consommateur ne mettra pas 5 ans avant de s'en rendre compte (trop tard) et de s'en mordre les doigts.
Car, à part sur Youtube et sur FilmoTV (vaguement), je ne vois nulle part de "passeurs".
Et certainement pas sur toutes ces plateformes de streaming et tous leurs contenus balancés en vrac, mal référencés pour la plupart et téléguidés sur nos écrans personnels par des algorithmes... sans évidemment pouvoir différencier les merdes coupables que l'on aime voir après une semaine harassante de boulot pour se vider le cerveau, des grands films que l'on veut faire découvrir à nos familles, ou des chocs inattendus que l'on se prend sur le coin de la tronche.
Non. Tout ça est mélangé dans un gloubi-boulga informatique, qui nous sera constamment resservi comme autant de plats réchauffés en boucle au micro-ondes.
Asséchement garanti très rapidement.
On ne nous proposera plus que ce qu'on aime. Et tout le monde restera dans son ignorance auto-cultivée, auto-satisfaite, dans sa petite bulle confortable.

L'édition, c'est tout le contraire. C'est emmener un public vers de nouveaux horizons. C'est faire découvrir de nouvelles cinématographies, défricher, tout en proposant des classiques et en faisant redécouvrir des pépites oubliées.
Et les "habiller" aussi, leur donner un contenu, les remettre dans un contexte, ajouter du sens, les replacer dans la grande Histoire de l'Art et/ou du Cinéma. Donner à voir les coulisses aussi, parfois. C'est aussi de la pédagogie pour montrer comment tout cela fut fabriqué, avec quels moyens et pourquoi. Cette contextualisation est souvent essentielle pour mieux appréhender certains films et bien comprendre pourquoi ils sont importants ou pourquoi ils ont marqué leur époque en dehors de nos goûts subjectifs.
L'édition, c'est donc aussi faire entrer de l'objectivité dans l'appréciation des œuvres artistiques et industrielles comme les films.
Par exemple, c'est faire comprendre à un gamin né en 2010 qui ricane devant le premier Alien pourquoi c'est un chef-d’œuvre essentiel qui a fait avancer les choses à sa sortie.

Tant que je ne verrais pas des Jean-Pierre Dionnet, des Nicolas Boukhrief, des Jean-Baptiste Thoret, des Christophe Gans, des Marc Toullec, des Bertrand Tavernier ou des tas d'autres, présenter, contextualiser, regrouper des films de ces plateformes déshumanisées pour alimenter des ciné-clubs virtuels et inciter le public, je serais bien incapable de considérer ce nouveau mode de consommation des films comme équivalent à celui des DVD et des Blu-rays.
Et ce n'est pas près d'arriver, en plus. C'est ça qui est terrible.

Il faut que tout le monde se rende compte qu'on s'apprête à faire un pas de 40 ans en arrière. Personne ne semble le réaliser.
Mais peut-être parce que personne n'est assez vieux pour l'avoir connu mais il y a 40 ans, pour voir certains films, on ne pouvait qu'attendre qu'une copie apparaisse dans la salle de cinéma de sa ville. Et c'était tout. Il n'y avait pas d'autres moyens. Hormis de faire des centaines de kilomètres.
Oui "avec internet, on a accès à tout".
Mais à tout, en vrac, en bloc, une masse difforme... y chercher un film c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.
Et c'est surtout chercher des films dont on connaît déjà l'existence !!

Pour voir des films de Boetticher, Yuzna, Desplechin ou Kieślowski sur toutes ces plateformes sans avoir à multiplier les abonnements de façon totalement insensée, je vous annonce de suite que ça va vite devenir costaud.
Ne serait-ce que les grands thrillers américains des années '90 de Schroeder et d'autres grands noms de l'époque, chez Fox et Sony...
De toute façon, les exemples comme ceux-là sont légions.

Enfin, la vente en magasin, d'un point de vue très personnel et au delà de la possibilité d'étancher sa soif de fétichisme pour l'objet, c'est surtout pour moi, un moyen de simplement "voir l'objet". De savoir la tête qu'il a AVANT de l'acheter et de le recevoir. Savoir comment les disques sont disposés. Ce que les éditions contiennent vraiment et voir les visuels définitifs (les passionnés du support physique verront tout à fait ce que j'entends par là).
Surtout dans un pays qui favorise les digipacks en carton alambiqués avec des disques parfois disposés n'importe comment dedans (puisque les aides du CNC favorisent les éditions "grand luxe" et le carton, pour ceux qui ne le sauraient pas).
Combien de digipacks écrasés, de coins défoncés, de disques arrivés décrochés et rayés et tous ces steelbooks reçus invariablement pétés, par le biais de toutes ces grandes enseignes, remplacés une, deux ou trois fois avant d'en récupérer un exemplaire à peu près correct ???
Est ce que c'est mieux écologiquement pour la planète ? Certainement pas.

Mais l'intérêt de la vente physique ne réside pas "que" dans l'objet, ça peut aussi être un lieu de partage, de rencontres... ça peut même devenir de l'ordre du travail social.
C'est d'ailleurs ce que me racontait passionnément le responsable du rayon du Furet du Nord. Mais pas que lui.
Si on fréquente ces lieux, et qu'on a tendance comme Xav83 ou moi-même, à rester dans les rayons plus de cinq minutes, pas besoin qu'on nous l'explique pour le réaliser.

On passe déjà à des caisses automatiques au supermarché, à un moment, il faudrait penser à dire stop.

Et ne soyons pas dupes, si ces rayons physiques disparaissent, et qu'on ne peut plus acheter qu'en ligne, il ne faut pas croire que les économies juteuses effectuées par ces enseignes, se répercuteront dans le porte-monnaie des consommateurs.
Elles iront dans leurs propres caisses, dans les poches aussi des transporteurs.
Et là, on ne paiera pas 2 euros de plus sur certaines sorties (pas toutes !!) comme au Furet du Nord, mais 4 ou 7 euros de frais de port pour chaque salve de sorties.
Au delà de la fatale hausse de prix, encore une fois : est-ce si bon pour la planète ? Certainement pas.



Pour revenir sur ces 2 euros de plus sur certaines sorties au Furet du Nord, ils étaient amortis par le service de fidélisation et explicables simplement : pour un DVD payé 19,99€ par le client, le Furet l'achetait 16,50 euros à peu près.
Ça remet directement les choses en place. C'est "compliqué", dans ces conditions, c'est sûr.

Mais c'est pour ça que le travail effectué par ce responsable était assez précieux et dingue.
Il vendait quand même les Spectrum Films, les ExtraLucid et des tas d'autres, introuvables ailleurs. Il les commandait lui-même, personnellement, il prenait ce risque sur ses épaules, pour en faire profiter ses clients et les avoir en stock. Et ça partait bien.

Il avait mis au point un système équivalant à celui d'un indépendant, à l'intérieur même d'une grande enseigne. Il faut réaliser ça. Ce n'est pas rien. Ce n'est pas comme un rayon de la Fnac ou de Leclerc qui disparaîtrait au profit d'un nouveau rayon d'aspirateurs ou de trottinettes électriques !? Là, pour moi, on est un bon cran au dessus !
Et il faisait également certaines opérations identiques à celles de Metaluna Store (sur les Bach Films par exemple) ou Bluecats Collectibles (sur certains fond de stock de Carlotta, Studio Canal, Metropolitan, HK Vidéo ainsi que pour des imports belges devenus impossibles à trouver autrement maintenant que la grande distribution réduit aussi ses rayons de DVD / Blu-rays) en essayant de ne pas froisser les éditeurs pour autant et en limitant ces offres aux plus anciennes sorties mais elles avaient le mérite d'exister de façon totalement inédites.

Bref, le débat est vaste.
Et il fallait probablement s'y attendre. Il n'empêche, l'enseigne est passée à côté d'un engagement culturel fort. Tant pis pour elle et surtout tant pis pour ses clients.
Mais quand même : CA FAIT CH***

Et dites-le bien fort sur vos réseaux sociaux, sur leurs réseaux sociaux et tous ces sites de notations et d'avis. Pour une fois, ça aurait un sens ! C'est presque un devoir de citoyen, là.

Dernière modification par Torrente (30-03-2023 19:45)

Hors ligne

#4807 30-03-2023 20:21

Cédric 1162
Membre
Inscription : 06-10-2021
Messages : 1 129

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Je confirme pour le vinyles, je collectionne et organise un salon du disque chaque année au mois de mars dans ma ville et cela marche très bien. Les exposants font de bonne ventes.

Pour le support physique, on pourrait parler aussi de suppressions d'emplois à l'avenir, jaquette de films, fabrication du disque, mise en boite, emballage, transport, etc.
Et pourtant, il y en a pour tout les prix. Concernant l'avenir des ventes, il y a qu'on commence à voir déjà des 4k dans les petits prix.
Même le marché du 4K arrive dans les petits prix.

(Photos prise dans mon Espace Culturel Leclerc).

0jyx.jpg

zsxo.jpg

Dernière modification par Cédric 1162 (30-03-2023 20:22)

Hors ligne

#4808 31-03-2023 08:36

kub57
Membre
Inscription : 21-09-2012
Messages : 2 879

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Bien vu Torrente.
J'en ai connu un de ces vendeurs (a mettre au singulier tellement il est rare).
Qui rapportait des vhs directement du marché du film de Cannes dans son vidéo club sans appartenir à rien d'autre qu'à sa passion.

Les vendeurs fnac ont baissé les bras depuis longtemps face leur direction. Chez moi la fnac* risque de déménager (rumeur) pour aller sans doute en zone prendre la place d'un darty (transformation par trop chère). Il ne restera plus rien en ville pour acheter un film neuf. Ni du brun, ni du blanc. Juste des trottinettes chez des vendeurs plus spécialisés, légitimes dans ce secteur.

Oui, pour dire les choses clairement, ça fait CHIER.

*Bien qu'une seconde existe dans la hall de la gare, surtout une librairie (petit bon point) ou pour un achat cadeaux rapide.


GREED is EVIL + AvoId

Hors ligne

#4809 31-03-2023 12:04

Xav83
Membre
Lieu : Toulon
Inscription : 26-01-2015
Messages : 1 557

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Torrente a écrit :

Merci Xav83 !

[...]

ça décolle seulement maintenant, j'ai vu de nombreux partages sur Twitter ! et ça rend les gens dingues! Mais même les Ca$h ici sont concernés en quelques mois il y en a 2 qui ont fermés et un 3e qui soit disant déménage pour partir 15km plus loin avec une reprise  avec du nouveau stock ! Hier j'ai acheté un lot de150 DVD (sans jaquette/boitier) dans lequel y a des Blu-ray, j'ai payé 10€....

Quand je disais "soit disant" c'est que les deux précédents ont invoqués des motifs fallacieux : " liquidation avant travaux", ou alors "40% avant vacances"... alors qu'on savait pertinemment qu'ils fermaient pour de bon !

Toute cette filière qu'est la vidéo physique est touchée, à tous les niveaux !

Dernière modification par Xav83 (31-03-2023 12:09)

Hors ligne

#4810 31-03-2023 13:35

Torrente
Membre
Inscription : 10-08-2010
Messages : 986

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

C'est la tristitude...

Hors ligne

#4811 07-04-2023 07:23

Manu1544
Membre
Inscription : 06-01-2022
Messages : 837

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Tout d'abord merci à Xav83 et http://bluraydefectueux.com pour ses tutoriels très éducatifs (pour quelqu'un comme moi) sur le pressage. Si possible, j'aimerais aussi apprendre sur l'aspect plus commercial de la fabrication des disques. Je réalise qu'on est bien loin de la situation de 2007 où semble-t-il il n'y avait que deux usines de pressage dans toute l'Europe (Londres et Salzburg). Source: https://lemondenumerique.ouest-france.f … sony-dadc/ Quelqu'un sait-il combien il en existe désormais ? En Europe ? en France ? Je ne connais que https://www.media-industry.fr/MEDIA-IND … _a168.html mentionné par bluraydefectueux.com. Il apparaîtrait que les jaquettes et boitiers sont produits au même endroit. Est-ce toujours le cas ? Le distributeur a-t-il son mot à dire sur les jaquettes "exclusives" ou non ? J'aimerais comprendre d'où viennent les spécificités nationales ou par enseigne. Si quelqu'un a plus généralement des articles sur le cheminement d'un disque de sa conception, puis fabrication en usine à sa vente en rayon ou en ligne, je serais preneur.


Collection familiale de BR, DVD, Enregistrements http://filmenfr.free.fr avec mes liens bonus par film et personnalité

Hors ligne

#4812 08-04-2023 08:35

Xav83
Membre
Lieu : Toulon
Inscription : 26-01-2015
Messages : 1 557

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

En France il ne reste plus que MPO. Il y a bien SNA mais il sous-traitent la fabrication des BD (on a jamais pu savoir avec qui, car "confidentiel" et les SID CODE MOULD ne mènent pas à des entités connues).

Quant à Media Industry ils sous-traitent aussi leur production de BD.
En Europe on trouve comme leaders/poids lourds (en plus des précédents cités ci-dessus), les 3 premiers sont également les seuls à faire de l'UHD/4K :

ensuite on trouve en Allemagne:

  • Optimal Media

  • CDA

Il doit y en avoir d'autres ailleurs... MPO en espagne,  D'autres ont fermés je pense à Optical Discs Spain.

Tous pour ainsi dire, en plus de faire du pressage, conçoivent et impriment les jaquettes, ont un service de logistique pour l'expédition etc... Sont même présents parfois sur d'autre secteurs (cloud, tech etc.)

Sur l’étape avant fabrication un article : https://bit.ly/thestamper et avant cette étape il y a la conception du contenu du disque l'authoring.

Dernière modification par Xav83 (08-04-2023 08:49)

Hors ligne

#4813 08-04-2023 09:23

Manu1544
Membre
Inscription : 06-01-2022
Messages : 837

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Super. Merci beaucoup.


Collection familiale de BR, DVD, Enregistrements http://filmenfr.free.fr avec mes liens bonus par film et personnalité

Hors ligne

#4814 05-05-2023 05:09

Xav83
Membre
Lieu : Toulon
Inscription : 26-01-2015
Messages : 1 557

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Quelques news :

Hors ligne

#4815 13-05-2023 15:22

Xav83
Membre
Lieu : Toulon
Inscription : 26-01-2015
Messages : 1 557

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Notre nouvelle indexation (+17), il y a aussi les signalements (BD, 4K, imports etc.) : https://bit.ly/3O6ID01

Hors ligne

#4816 17-05-2023 08:29

Manu1544
Membre
Inscription : 06-01-2022
Messages : 837

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Cela n'arrive pas qu'aux autres. Mon tout premier blu-ray défectueux: Une Histoire d'Amour, Gaumont.
PS A l'attention de Vivaldi21 ou Xav83, j'ai envoyé une demande d'enregistrement sur https://bluraydefectueux.com par "nous contacter" car je n'y arrive pas. Je pense que le reste de mon post serait plus adapté sur http://bluraydefectueux.com/forum/viewtopic.php?t=3097

Dernière modification par Manu1544 (17-05-2023 08:30)


Collection familiale de BR, DVD, Enregistrements http://filmenfr.free.fr avec mes liens bonus par film et personnalité

Hors ligne

#4817 17-05-2023 20:27

Xav83
Membre
Lieu : Toulon
Inscription : 26-01-2015
Messages : 1 557

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Tu y es arrivé. Le compte a été activé il y a quelques heures.

Hors ligne

#4818 18-05-2023 12:38

Manu1544
Membre
Inscription : 06-01-2022
Messages : 837

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Merci à BRDEF. Signalement à http://bluraydefectueux.com/forum/viewt … 683#p38683.
Cela se bouscule un peu dans ma tête car cela peut avoir de profondes répercussions sur ma consommation de Blu-rays. Moi qui ai une trentaine de titres Gaumont sur ma liste d'envies. Je commence à penser qu'il va me falloir visionner rapidement mes achats afin de pouvoir les renvoyer (si la formalité fonctionne) ou me le(s) faire rembourser (si c'est possible). Vraiment contre-productif car selon moi les avantages principaux du disque sont de pouvoir regarder un film a) dans de bonnes conditions b) quand on le souhaite en choisissant par exemple sa programmation (envie, cycle,...) et c) plusieurs fois. Sinon autant souscrire à une offre de vidéo a la demande ou s'abonner à une chaine payante. Ces procédures d'échange sont à la fois rassurantes (quand elles existent !) et inquiétantes car témoignant d'un phénomène non négligeable.


Collection familiale de BR, DVD, Enregistrements http://filmenfr.free.fr avec mes liens bonus par film et personnalité

Hors ligne

#4819 18-05-2023 12:46

Xav83
Membre
Lieu : Toulon
Inscription : 26-01-2015
Messages : 1 557

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Signalé et y a le thread du titre : http://bluraydefectueux.com/forum/viewtopic.php?t=3216

Après pour vos titre Gaumont, ça dépend de leur année de sortie et quand et comment vous les avez achetés. Mais pour le titre que vous avez signalé c'est peut-être un cas isolé/ou sur un lot.

A vous de voir en fonction de cette liste : http://bluraydefectueux.com/forum/viewtopic.php?t=979

Hors ligne

#4820 03-06-2023 05:57

vivaldi21
Membre
Lieu : DIJON
Inscription : 06-12-2012
Messages : 1 410

Re : Blu-ray Défectueux : soucis, titres concernés...

Pour votre week-end, notre dernier article: la situation aux Etats-Unis. Bonne lecture !

https://bit.ly/43iCEKD

En ligne

Pied de page des forums