Bilan des Ventes de Blu-ray en 2008

CNC vient de publier son bilan annuel sur le marché de la Vidéo en France.


Evolution du marché : -2,1 % en volume, -7,5 % en valeur
En 2008, les Français ont dépensé 1,38 Md€ en achats de DVD et de supports haute définition. La dépense des ménages en vidéo physique est ainsi en diminution de 7,5 % par rapport à 2007.
Le DVD capte 96,3 % du marché en 2008 (99,0 % en 2007). La commercialisation des supports haute
définition se développe : le chiffre d’affaires de la HD est multiplié par 3,6 entre 2007 et 2008 pour atteindre 51,42 M€ et plus de 2,1 millions de supports vendus.
En volume, 126 millions de DVD ont été vendus en 2008. Pour la troisième année consécutive, les Français ont acheté moins de DVD que l’année précédente (-3,4 %).

Léger recul des prix
En 2008, le prix moyen de vente d’un DVD de catalogue vendu à l’unité diminue de 1,3 % à 10,42 € (10,56 € en 2007). Celui des nouveautés recule de 0,7 % à 19,40 €.
Les ventes de DVD entre 17 € et 20 € représentent la principale tranche de prix du marché avec 28,8 % du chiffre d’affaires total, contre 27,1 % en 2007. Parallèlement, les DVD vendus à plus de 20 € captent 36,0 % du marché en 2008, contre 39,2 % en 2007. En 2008, les ventes de DVD à moins de 3 € représentent 0,7 % du chiffre d’affaires (0,5 % en 2007) et 5,3 % des volumes (5,5 % en 2007).
La majorité des supports HD sont vendus entre 25 € et 30 € (45,8 % des volumes et 49,6 % du chiffre
d’affaires HD en 2008). 35,4 % sont toutefois vendus entre 20 € et 30 € et représentent 31,3 % du chiffre d’affaires total des supports haute définition.

En conclusion, les ventes de DVD sont en recul (-3,4) et celles du Blu-ray sont en progression (+3,6)..

Un commentaire

  • Demonaz

    Il manque quand même la phrase fétiche de ces organismes : “La baisse est due au téléchargement illégal.”

    On commence à voir pas mal de BluRay sous la barre des 20€, je trouve ça sympa, même si pour certains films c’est carrément hyper cher.
    On peut donc en conclure que la HD prend son envol puisqu’il se vend plus de BluRay que de DVD en moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *