California Dream 3D : Interview de Cameron Hughes

À l’occasion de la sortie au cinéma de California Dream 3D, j’ai eu l’opportunité de pouvoir poser quelques questions à Cameron Hughes, réalisateur du film.

Site complet et très instructif recommandé :
http://www.californiadream-3d.fr/

1. Pourriez-vous nous raconter brièvement la genèse de ce film ? Comment êtes-vous arrivé sur le projet ?
CH. Ce projet est né de l’envie d’aller sur les traces de mon grand-père, un citoyen britannique qui a fait le débarquement en Normandie, puis s’est engagé dans l’armée américaine. Il a vécu en Californie. Je voulais savoir pourquoi mon grand-père s’était engagé au service d’un pays qui n’était pas le sien, quelles valeurs l’avaient poussé à faire ce choix. J’avais aussi tout simplement envie de faire meilleure connaissance avec la Californie.

[…]

2. Quelles furent vos inspirations ou motivations, et comment avez-vous abordé le tournage ?
CH. Je connaissais la destination, ce qui suffisait à m’inspirer. Après la motivation, c’est de partager et faire voyager le public avec la 3D.

3. Quelle expérience retenez-vous sur ce film ?
CH. Le tournage a été riche en retours d’expérience sur la technique (le cinéma digital et la 3D), mais le plus marquant ce sont bien sûr les rencontres et l’expérience humaine. Tous les californiens que nous avons filmés étaient de vrais pros, à l’aise devant la caméra et surtout ils se sont ouverts à moi avec une franchise dont je leur resterai toujours reconnaissant.

4. Votre meilleur et votre pire souvenir de tournage ?
CH. La mémoire est sélective, je ne me souviens que du meilleur, les rencontres toujours, par exemple le jour ou j’ai découvert le groupe The Ruse en répétition au Roxy, un coup de foudre amical et artistique.

5. Comment avez-vous filmé en 3D ? Quelles techniques de production avez-vous utilisées et pourquoi ce choix d’offrir le film en 3D ?
CH. On a choisi de tourner avec des caméras SI 2K, pour avoir un vrai format cinéma et une esthétique singulière, proche du 16mm. J’ai choisi la 3D relief parce que la technologie se prête parfaitement au genre. J’ai rencontré Laurent Verduci, un stéréographe qui a beaucoup d’expérience et de recul (voir la note de Laurent sur son travail dans le dossier de presse).

6. Selon vous, qu’est-ce que la 3D apporte réellement à votre film ?
CH. Elle apporte une sensation d’immersion et de réalisme pour le spectateur. Elle renforce l’émotion des scènes intimistes et la majesté des paysages grandioses comme le parc de Yosemite ou la traversée du pont du Golden Gate.

7. La 3D : un phénomène de mode ou une révolution ?
CH. Laurent et moi aimons croire que ce film peut réconcilier les spectateurs avec la 3D sur grand écran. Ce n’est pas fait juste pour l’effet, mais pour servir l’émotion. C’est une 3D confortable et qui apporte quelque chose de neuf.

8. Êtes-vous un consommateur de Blu-ray ?
CH. Oui.

9. Que pensez-vous de ce format, qui est encore bien trop méconnu du grand public ?
CH. C’est le meilleur moyen pour retrouver chez soi la sensation de la salle et de profiter pleinement d’un film.

10. Et si vous ne deviez garder que 5 films sur vos étagères, quels seraient les titres ?
CH. Seulement 5 ?

11. Quels sont vos futurs projets ?
CH. Un documentaire animalier en 3D et un thriller.

12. Comment pourriez-vous présenter le film en quelques mots afin de donner envie à mes lecteurs de rapidement le découvrir ?
CH. Plus qu’un documentaire, California Dream 3D propose une nouvelle expérience au cinéma. La 3D permet de découvrir la Californie comme si vous y étiez. C’est le film idéal pour se dépayser : des images superbes, des personnages incroyables, une B.0. géniale, de grands moments d’émotion…

13. Une chose à ajouter ? Un oubli intéressant à évoquer ?
CH. Un concert exceptionnel de The Ruse pour la première du film le 29 novembre à La Rochelle, puis un autre début décembre à Paris. Je vous invite à découvrir le groupe et les concerts sur le site http://www.theruse-premiere.com/

Un très grand merci à Cameron Hughes et à Isabelle Boucq pour cette interview – Cédric // www.blurayenfrancais.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *