Blu-ray Diary of the Dead – Test Blu-ray

(Chronique des morts vivants) – Synopsis –
Des étudiants en cinéma tournent, dans une forêt, un film d’horreur à petit budget, lorsque la nouvelle tombe au journal télévisé : partout dans le pays, on signale des morts revenant à la vie. Témoins de massacres, de destructions et du chaos ambiant, ils choisissent alors de braquer leurs caméras sur les zombies et les horreurs bien réelles auxquels ils sont confrontés afin de laisser un témoignage de cette nuit où tout a changé.


– Le film –
Réalisateur : George A. Romero
Acteurs : Shawn Roberts, Megan Park, Chris Violette
Durée : 96 min
Année : 2000
Genre : Fantastique

– Image –
Le transfert s’en tire avec les honneurs malgré des plans perfectibles et la présence de fourmillements. Le côté live amateur de l’œuvre s’avère idéalement mis en avant, puisque la définition sait préciser les scènes comme il se doit. La fluidité respecte les mouvements de caméra et la colorimétrie restitue l’ambiance froide désirée. Un Blu-ray convaincant qui propose de très bonnes conditions de visionnage.

Note

– Audio –
Les canaux s’affairent pour offrir une excellente prestation. Globalement plutôt calme, le dynamisme opère aux moments clés avec une fougue non dissimulée. Un soupçon de véhémence supplémentaire et de relief n’auraient pas été de refus. Sans en faire trop, le mixage permet de profiter aisément de l’acoustique du film.

Note

– Caractéristiques du Blu-ray testé –
Editeur : Bac Vidéo
Date de sortie : 20.01.2009
Format Cinéma : 1.85
Origine : France
Pistes son : Français et Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres : Français

– Les bonus –
– La parole des morts
– Making of
– Confessions des personnages

– Critique de l’oeuvre –
Un film de zombie vain, qui, à part être une critique moderne d’internet et de ses méfaits, tourner, uploader, quantifier, le metteur en scène se fourvoie sur cette voie au détriment d’un récit plus intense. Le montage réalisé à partir d’images tournées sur le vif caméra à l’épaule ne prend pas et alourdit encore davantage l’histoire ; là ou d’autres ont sublimé ce mode opératoire, Romero passe à côté. Pire que tout, les acteurs sont exécrables, dénotent et confèrent à ce qui aurait pu être jouissif un amer goût de raté. Dommage !

Note

>> Commandez le sur Amazon.fr

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *