Blu-ray Les Bronzés font du Ski – Test Blu-ray

– Image –
La qualité de l’image est supérieure au premier, sans toutefois atteindre des sommets. Les détails se révèlent à nous avec davantage de pertinence. Un grain s’affiche tel un filtre sur l’ensemble du métrage. Du bruit réside aussi sur de nombreux plans. La palette colorimétrique tire son épingle du jeu et nous permet de profiter, en trot, des jolies couleurs des combinaisons de nos héros. La profondeur de champ peine réellement à s’exprimer. Les plans larges rappellent à quel point le transfert n’est pas performant. Dommage ! Une restauration aurait été utile plutôt que d’offrir ce type de spectacle si décevant en Haute Définition.


Note

– Caractéristiques du Blu-ray testé –
Editeur : Studio Canal
Date de sortie : 19/11/2007
Format Cinéma : 1.66
Encodage Vidéo : VC-1
Origine : France
Pistes son : Français DTS-HD Master Audio 2.0 et 5.1
Sous-titres : –

– Audio –
La piste propose surtout une entrée par l’avant, mettant alors les dialogues sur le devant de la scène. L’arrière reste inexpressif. Par conséquent, tout cela reste bien fade sans aucune dynamique. Il s’avère que vous pouvez quasiment laisser éteint votre Home Cinéma dans de telles conditions. Quel gachi !

Note

– Le film –
Réalisateur : Patrice Leconte
Acteurs : Josiane Balasko, Michel Blanc, Marie-Anne Chazel, Christian Clavier, Gérard Jugnot, Dominique Lavanant, Thierry Lhermitte
Durée : 85 minutes
Année : 1979
Genre : Comédie
Synopsis :
Les huit amis qui s’étaient connus dans un club de vacances d’été en Côte d’Ivoire se retrouvent aux sports d’hiver. Bernard et Nathalie, enrichis, affichent leur superbe. Gigi, maintenant mariée à Jérôme, tient une crêperie. Christiane leur revient transformée par l’amour qu’elle a trouvé auprès d’un affable sexagénaire, Marius. Popeye, toujours frimeur, donne des leçons de ski. Jean-Claude, lui, erre et fantasme dans le vide, croyant vainement à la rencontre féminine qui va transformer sa vie…

Critique
Le film s’amuse avec les cliché des vacances de sport d’hiver et c’est un régal ! L’équipe du Splendid parait encore plus à son aise que dans le premier et nous offre un véritable métrage culte. Le scénario n’a pas vieilli, bien au contraire, il est toujours d’actualité. Nous ne pouvons que rire devant une réalité détournée, déformée mais au fond, pas si éloignée de la vérité.

– Les bonus –
Aucun.

>> Commandez sur
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *