Blu-ray Deep End – Test Blu-ray

– Synopsis –
Jeune garçon de 15 ans, Mike est embauché dans un établissement de bains municipaux à Londres. Découvrant peu à peu le quotidien sordide du lieu, il doit faire face aux avances de certaines clientes alors que lui-même est attiré par sa collègue Susan, une jolie rousse plus âgée que lui. Celle-ci joue de son expérience sexuelle pour exciter le désir de Mike qui plonge dans une dangereuse spirale de fantasmes et de jalousie…


– Le film –
Réalisateur : Jerzy Skolimowski
Acteurs : Jane Asher, John Moulder-Brown, Karl Michael Vogler
Durée : 1h31
Année : 1970
Genre : Drame

– Image –
Le film se présente sous son meilleur jour, affichant un exquis niveau de précision. Les noirs sont impériaux, la palette colorimétrique se révèle extrêmement pointue et le rendu arbore également un grain cinéma divinement seyant. La remasterisation brille, hormis quelques tâches ponctuelles subsistantes, d’infimes baisses de définition et de très rares douceurs, l’excellent flatte allégrement le matériau de base.

Note

– Audio –
Le mixage propose une écoute efficace, distribuant des voix idéalement portées et des ambiances réussies. Le français fait aussi bien que son homologue, excepté une harmonie générale nettement plus fine sur la version originale, les deux offrent du vrai beau boulot.

Note

– Caractéristiques du Blu-ray –
Éditeur : Carlotta Films
Date de sortie : 28.11.2011
Format Cinéma : 1.85
Origine : France
Pistes sons : Français et Anglais PCM 1.0
Sous-titres : Français

– Les bonus –
– Point de départ
– Deep End : souvenirs des scènes coupées
– Deep End, c’est moi !
– Court métrage : Careless Love de Francine Winham
– Bande annonce 2011

– Critique de l’œuvre –
La trame narrative s’étend (peut-être trop) en longueur, jouant de lenteurs passionnelles et frustrationnelles. La scène finale conclut tragiquement les affres d’un adolescent, tourmenté et fasciné par une femme, laissant alors clairement exploser la pleine puissance de l’histoire. Jane Asher subjugue, le cadre fascine et l’apothéose dérange. Un beau film, envoûtant, parfaitement maitrisé, brassant maintes thématiques, permettant d’illustrer la folie amoureuse.

» Acheter le Blu-ray sur Carlottavod.com
» Acheter le Blu-ray sur Amazon.fr

2 commentaires

  • Ah quel film gracieux, drôle et magnifique! à voir absolument ! Jette un coup d’oeil à ma critique si tu veux! :)

  • Sushi

    J’adhère intégralement à cette critique pertinente.
    Ce film a été pour moi une très belle découverte, un bijou esthétique et sensuel extraordinairement séduisant.
    Au-delà de de son histoire troublante, la sublime réalisation de Jerzy Skolimowski est particulièrement fascinante.
    Et cerise sur le gâteau , le bonus “Deep End, c’est moi !”, dit par Etienne Daho. Très touchant!

    Merci pour ce test.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *