Blu-ray Dirty Dancing – Test Blu-ray

– Synopsis –
Eté 1963. « Baby » Houseman vient d’avoir 17 ans et passe le mois d’août en famille dans un village de vacances de l’Orégon. Un soir, elle découvre le local d’un groupe de danse formé par les animateurs du village. L’ambiance est électrique, les couples se contorsionnent sur les rythmes lourds et syncopés d’un classique du Rythm’n Blues. Cette danse, sensuelle, provocante, c’est le « Dirty Dancing ». Pour Baby, c’est à la fois fascinant, terrifiant et délicieusement grisant.


– Le film –
Réalisateur : Emile Ardolino
Acteurs : Patrick Swayze, Jennifer Grey, Jerry Orbach, Cynthia Rhodes
Durée : 101 min
Année : 1987
Genre : Drame, Musical

– Image –
Quelle catastrophe ! Cette version Haute Définition du film est réellement affreuse. Certains contours sont pixélisés (effets d’escalier), un énorme grain, du bruit, des couleurs fades, des séquences floues s’affichent : La compression est un échec cuisant. La seule chose qui sauve les meubles s’avère être un ou deux plans, plutôt jolis et détaillés, ainsi qu’une profondeur de champ un soupçon plus précise. Bien peu, voire trop peu…

Note

– Audio –
Les moments musicaux sont puissants et profitent des cinq enceintes, ceux dialogués sont parfois à peine audible. Les surrounds demeurent trop absents, aucune ambiance ne se dégage. Décevant…

Note

– Caractéristiques du Blu-ray testé –
Editeur : Metropolitan
Date de sortie : 13.10.2009
Format Cinéma : 1.85
Encodage Vidéo : AVC
Origine : France
Pistes son : DTS HD Master Audio 5.1 Français et Anglais
Sous-titres : Français, Anglais

– Les bonus –
– Commentaire audio de Eleanor Bergstein
– Les dessous de la « Dirty Dance » : autour du film :
Les images du tournage
Le bêtisier
Du film à la comédie musicale
– Scènes coupées, alternatives et en versions longues
– Interviews : Patrick Swayze, Jennifer Grey, Kenny Ortega, Eleanor Bergstein, Miranda Richardson
– Séquences multi-angles
– Essais de casting de Patrick Swayze et Jennifer Grey
– Hommages : Jerry Orbach, Emile Ardolino
– Clips :
(I’ve Had) The Time of My Life
She’s Like the Wind
Hungry Eyes

– Critique de l’oeuvre –
Un film culte et mythique, une véritable représentation des années 60 au travers des diverses couches sociales de l’époque. Patrick Swayze danse comme un dieu et la musique nous entraine à ses côtés. Jennifer Grey incarne quant à elle la pureté et la fragilité à l’écran, s’imposant comme le complément parfait au personnage de Johnny. Un classique mêlant amour et danse… L’apothéose finale vous comblera de bonheur ! A voir et revoir sans modération.

 

6 commentaires

  • speedeo

    c’est pas la version francaise ca hein??

  • Guts59

    Je possède Grease en BR et l’édition souffre des mêmes problèmes…
    C’est une déception…
    Niveau image, c’est très flou (en haut et en en bas de l’écran…)
    Dés qu’il y a des plans larges sur des visages, là par contre, c’est très beau.
    Niveau son, c’est de la balle.
    Bref, seuls les fans achèteront le BR comme moi et se débarrasseront du dvd.

  • Oui c’est le BD français…

  • pierre

    Bonjour la question serait de savoir si le blue-ray est mieux en qualité d’image que le dvd basic,dire que ce n’est pas un brd de haute volée oui par rapport à certaines réalisations d’aujourd’hui,pour moi un brd doit avoir une meilleure image qu’un dvd de base,dites moi si ça vaut le coup de l’acheter ou pas merçi.

  • Bonjour, quand vous lisez le test, cela vous donne-t-il envie de l’acheter ? Pour moi, non, le prix, le master et le travail de transfert font que seul le DVD suffit à ce jour.

  • cyril

    bonjour,
    j ai acheter ce brd aujourd’hui et la c’est la grosse déception,c’est moins beau que le vieux dvd d’un ami,beaucoup de grain,couleurs saturées, je ne pensais pas que c’était possible sur un blu ray,retour demain au magasin pour échange!
    quelle édition me conseillé vous en DVD ?
    cordialement merci
    Cyril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *