Blu-ray En Quarantaine – Test Blu-ray

– Synopsis –
Alors qu’ils réalisent un reportage sur la vie nocturne des pompiers, la journaliste Angela et son caméraman répondent à un appel d’urgence. Au dernier étage d’un immeuble, les cris atroces d’une vieille dame ont affolé ses voisins. Celle-ci saute à la gorge d’un pompier, qu’elle tue… du moins pour un temps : un étrange virus crée des sortes de zombies parmi les locataires. Alors que les autorités placent l’immeuble en quarantaine, les survivants tentent de comprendre ce qui se passe, sous l’œil indiscret du caméraman qui film coûte que coûte.


– Le film –
Réalisateur : John Erick Dowdle
Acteurs : Jennifer Carpenter, Columbus Short, Jay Hernandez, Johnathon Schaech
Durée : 80 minutes
Année : 2008
Genre : Horreur, Fantastique

– Image –
Le film dispose d’une excellente définition. Au vu du contenu artistique, l’encodage s’en tire avec les honneurs. En effet, le film se passe essentiellement en intérieur avec de très faibles éclairages. Il n’en demeure pas moins que le piqué précise les éléments de premier ordre et que la profondeur de champ détaille les arrière-plans. Les contrastes accusent d’une solide présence, aidés par des couleurs bien calibrées et des noirs parfaitement intenses. Parfois, quelques fourmillements s’invitent et un léger grain apparait. L’ensemble s’avère finalement concluant et permet de savourer cette quarantaine dans d’excellentes conditions.

Note

– Audio –
Côté son, le disque offre un joli dynamisme. Chaque enceinte délivre un élément savamment immersant, permettant aisément de se plonger au coeur de l’action. Le canal de basse s’avère survitaminé, les surrounds parfaitement présents donnent de sublimes échos, et la frontale se charge de distiller des dialogues clairs ainsi que des informations tout à fait succulentes. Sensations garanties !

Note

– Caractéristiques du Blu-ray testé –
Editeur : Sony Pictures
Test réalisé sur la Platine Blu-ray Sony BDP-S560
Date de sortie : 10.06.2009
Format Cinéma : 1.85
Encodage Vidéo : AVC
Origine : France
Pistes son : Français et Anglais DD True HD 5.1
Sous-titres : Anglais, Français

– Les bonus –
– Commentaire audio du réalisateur et du scénariste
– Enfermés : me making of
– Les dangers d’une cascade
– Visages Infectés : les maquillages de Robert Hall
– BD Live
– Films-annonces

– Critique de l’oeuvre –
Effet de surprise ou efficacité artistique amoindris, difficile de savoir. En tout cas, le film se vaut par lui même mais après avoir vu Rec, l’oeuvre originale espagnole dont ce En quarantaine est le remake, il ne fait pas le poids. Chaque plan reprend celui de son grand frère. Niveau scénario, c’est la même chose. Le côté tournage amateur et la tension sont plus efficaces sur Rec. Loin d’être raté, nous sommes en droit de nous demander quel est le véritable objectif de ce remake ? D’autant qu’il ne fait que reprendre idée pour idée. A choisir, optez pour Rec, amateurs de virus et de morts vivants, regardez les deux, ceux qui n’aiment que la langue de Shakespeare, cette quarantaine vous est alors destinée, comme elle le fut aux millions d’américains !

.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *