#JeSuisLà VOD VàD – Critique du Film

Test #jesuislà (Je suis là)


BREF review

– Synopsis –
Stéphane mène une vie paisible au Pays Basque entre ses deux fils, aujourd’hui adultes, son ex-femme et son métier de chef cuisinier. Le petit frisson dont chacun rêve, il le trouve sur les réseaux sociaux où il échange au quotidien avec Soo, une jeune sud-coréenne. Sur un coup de tête, il décide de s’envoler pour la Corée dans l’espoir de la rencontrer. Dès son arrivée à l’aéroport de Séoul, un nouveau monde s’ouvre à lui…

– Informations –
De Eric Lartigau.
Avec Alain Chabat, Doona Bae, Blanche Gardin, Ilian Bergala.
Visionné le 16.04.2020.

– Critique subjective –
Le film démarrait bien, très même, mais il s’enlise ensuite sur une routine sans relance ou presque. Seul le dernier quart d’heure viendra donner un petit coup de fouet à l’ensemble dans son chapitre final. Bien entendu, il y a du bon lors de cette quête d’identité dans un cadre qui fait perdre tous les repères, permettant ainsi un vrai renouveau. Intéressant sur le fond, la forme n’élèvera malheureusement pas tout à fait le propos. Bilan mitigé.
Note :… 3/5

» Précommander sur Amazon.fr

5 commentaires

  • alexandre

    Bonjour
    depuis quelques mois, j’ai constaté que la plupart des films français récents mettaient le titre du film au début du générique de fin. c’est le cas de “#Jesuislà”
    Savez vous pourquoi ?
    Y’a t’il une appellation cinématographique particulière ?
    merci,
    Alexandre, qui vous suit depuis de nombreuses années

  • Bonjour, il apparait au début aussi non ? Mais sans générique. Je ne pense pas qu’il y ait une appellation spécifique. Mais je peux me tromper. Bien content de votre fidélité et de votre commentaire, cela fait toujours plaisir. Bon confinement.

  • alexandre

    Votre site est dans mes favoris depuis très longtemps. je suis un ancien projectionniste de cinéma et un adepte de bluray.
    vos news et informations sont l’un de mes passes temps favoris.
    Et non pour le titre du film au début du film.
    Si vous regardez #jesuislà et tous les autres nouveautés, vous verrez qu’il faut attendre la fin du film pour apercevoir le titre du film.
    il n’y est plus du tout au début de chaque film.
    tous les distributeurs de films semblent s etre mis sur la même longueur d’onde. curieux.

  • Rappelez vous, à une certaine époque, vu que vous êtes un cinéphile aguerri, il y avait des pré-génériques, souvent, et qu’est-ce que c’était bon ;)

    Pour les titres, c’est bien possible, cela s’apparente à un scellé d’histoire en quelque sorte.

  • Par exemple, affirmatif, titre à la fin sur Papi Sitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *