Blu-ray Entre Deux Rives – Test Blu-ray

Test / Critique Technique

Warner nous offre encore un disque de toute beauté. Les paysages, élément à part de cette oeuvre, sont tout bonnement magnifiques. La profondeur de champ idylle les arrière-plans. Les couleurs illuminent l’écran, aussi bien de nuit, comme de jour ; Avec une palette colorimétrique extrêmement riche. Les contrastes sont appuyés par de solides noirs. Une douceur semble habiter le film, rendant alors le piqué lisse, et affichant aussi un léger grain ‘cinéma’ uniquement par moments (au demeurant rares). En somme, que du bonheur et de parfaites conditions pour découvrir cette comédie sentimentale, véritablement portée par son lot de détails !

Note de l’image

Caractéristiques du Blu-ray testé
Format Cinéma : 2.35
Encodage Vidéo : VC-1
Résolution : 1920×1080
Origine : Europe
Piste son : Anglais DD 5.1 – Français DD 5.1 – Allemand DD5.1
Sous-titres : Anglais / Français / Allemand
Bonus : Scènes coupées. Bandes annonces.

Le film
Réalisateur : Alejandro Agresti
Acteurs : Keanu Reeves, Sandra Bullock, Christopher Plummer, Dylan Walsh
Durée : 94 minutes
Année : 2006
Synopsis :
2006. Kate est docteur dans un hôpital, très passionnée par son métier. Pour se ressourcer, elle part de temps à autre loin de la ville dans une petite maison au bord du lac local, qu’elle a louée. Après son dernier séjour, elle laisse un message dans la boîte aux lettres pour le futur locataire avec son adresse, au cas où un retour courrier serait nécessaire.

2004. Alex est architecte dans le bâtiment, et décide de rénover une vieille maison au bord du lac, construite par son père et laissée à l’abandon. En arrivant, il trouve un message dans la boîte aux lettres… Mais ce message provient de deux ans dans le futur.

S’ensuit alors une correspondance entre les deux locataires, qui aboutit à une histoire d’amour à travers le temps.

Prenez cette barque bleue pour naviguer entre ces deux rives, sublimées par la Haute Définition..

Blu-ray Tortues Ninja – Test Blu-ray

– Image –
Un disque à la qualité époustouflante. Aucun défaut ne pointe son nez sur l’ensemble du métrage. Le travail des auteurs/créateurs est sublimé par une précision exemplaire. Le souci du détail est incroyable ; On perçoit toutes les petites nuances si soignées qu’ont insuflées Kevin Munroe et son équipe. La profondeur de champ offre une impression de 3D que l’on rencontre rarement. N’hésitez pas à faire des arrêts sur image, ceux-ci montrent la perfection atteinte par l’image. La palette colorimétrique est très riche, on se sent réellement porté par l’exactitude des choix. Quant à la texture, elle nous transporte et révèle nos tortues chéries comme jamais. Warner nous a gâté avec ce transfert VC1.

Lire la suite…

1 12 13 14