Blu-ray Casino – Test Blu-ray

– Synopsis –
Dans les annees soixante-dix à Las Vegas, Ace Rothstein dirige d’une main de fer l’hôtel-casino Tangiers, financé en sous-main par le puissant syndicat des camionneurs. Le Tangiers est l’un des casinos les plus prospères de la ville et Ace est devenu le grand manitou de Las Vegas, secondé par son ami d’enfance, Nicky Santoro. Impitoyable avec les tricheurs, Rothstein se laisse un jour séduire par une virtuose de l’arnaque d’une insolente beauté, Ginger McKenna…

Lire la suite…

Blu-ray Pushing Daisies Saison 1 – Test Blu-ray

– Synopsis –
Depuis l’enfance, Ned sait qu’il a un don un peu spécial. Il peut, très brièvement, ramener les gens à la vie. Adulte, il est devenu un fantastique pâtissier passant son temps libre à aider son seul ami, un détective privé, dans ses enquêtes. Ramener à la vie des victimes peut en effet être utile. Mais le jour où Ned ressuscite son amour d’enfance et que cette dernière reste “vivante”, tout se complique : s’il venait à la toucher une nouvelle fois, elle partirait définitivement…

Lire la suite…

Blu-ray Valse avec Bachir – Test Blu-ray

– Synopsis –
Valse avec Bachir est un film autobiographique. Ari Folman, metteur en scène israélien, a rendez-vous en pleine nuit dans un bar avec un ami en proie à des cauchemars récurrents, au cours desquels il se retrouve systématiquement pourchassé par une meute de 26 chiens. 26, exactement le nombre de chiens qu’il a dû tuer au cours de la guerre du Liban, au début des années 80 ! Le lendemain, Ari, pour la première fois, retrouve un souvenir de cette période de sa vie. Une image muette, lancinante : lui-même, jeune soldat, se baigne devant Beyrouth avec deux camarades. Il éprouve alors un besoin vital de découvrir la vérité à propos de cette fraction d’Histoire et de lui-même et décide, pour y parvenir, d’aller interviewer à travers le monde quelques-uns de ses anciens compagnons d’armes. Plus Ari s’enfoncera à l’intérieur de sa mémoire, plus les images oubliées referont surface.

Lire la suite…

Blu-ray Le Premier Jour du Reste de ta Vie – Test Blu-ray

– Image –
Un splendide rendu illumine littéralement le film. Un éclat ambiant magnifie chaque séquence. Un vrai bonheur de visionner cette oeuvre dans un tel souci de détail. La profondeur de champ inonde de précision les arrière-plans. Les couleurs offrent des teintes naturelles, chaleureuses, retranscrivant à merveille les différentes époques représentées. Les noirs sont abyssaux et les contrastes délivrent un soin tout particulier. En somme, un Blu-ray généreux, qui bénéficie d’une excellente facture. La perfection n’est qu’à quelques millimètres. Vraiment du très beau travail… Chapeau.

Lire la suite…

Blu-ray Le Limier – Test Blu-ray

– Image –
Un Blu-ray qui diffuse élégamment les choix artistiques. La photographie assez particulière bénéficie d’un superbe traitement via une palette colorimétrique, des noirs et des contrastes parfaitement maîtrisés. Le film se passe essentiellement en intérieur et en faible éclairage, et face à cette difficulté, la compression s’avère réussie. Seuls quelques passages souffrent d’un bruit présent sur les arrière-plans. La profondeur de champ détaille plutôt bien les séquences, axées généralement sur les acteurs et sur le devant de l’action. Le piqué est d’ailleurs remarquable de précision. Le matériau de départ est donc façonné avec brio.

Lire la suite…

Blu-ray Fair Play – Test Blu-ray

– Image –
La première partie du film propose des scènes difficilement dignes de la Haute Définition puis la qualité ne va qu’en s’améliorant. Ceci s’explique par une compression visible en intérieur et largement meilleure en extérieur jour. Ainsi, certains plans qui se déroulent par exemple en salle de sport se voient particulièrement bruités et dotés du grain cinéma. D’autres, comme la scène finale qui se passe en pleine nature ne souffre d’aucun défaut véritablement visible. D’un point de vue plus global, le piqué détaille plutôt bien les premiers plans. La colorimétrie s’en tire à merveille lors des séquences diurnes, en intérieur, les couleurs sont un peu plus ternes. Un disque perfectible au possible mais qui délivre un flot de précision conséquent. L’image manque cependant d’aplomb et de profondeur. Dommage !

Lire la suite…

Blu-ray À la Recherche du Bonheur – Test Blu-ray

– Image –
Le Blu-ray permet de profiter de l’apparence ‘années 80’ de San Francisco. D’ailleurs, la palette des couleurs restitue bien l’ambiance de cette période. Le disque n’est pas exempt de défauts : Tâches de pellicule, grain, fourmillements… Cela nuit à la qualité de l’ensemble. Les scènes à faible éclairage souffrent d’un bruit vidéo gênant. Les arrières plans sont de bon aloi et les noirs, profonds. Une édition, perfectible, qui propose le film avec un bouquet de détails important, permettant de visionner le film avec une précision, des plus séduisantes. Rien de catastrophique donc, mais on aurait préféré un degré de qualité en plus.

Note
Lire la suite…

Blu-ray Walk The Line – Test Blu-ray

– Image –
Du très bon travail, mettant en valeur la minutie de reconstitution et l’oeuvre elle-même. La précision flatte à merveille chaque plan. Le disque ne souffre d’aucun défaut majeur. Seuls quelques rares moments affichent un léger grain plus marqué que sur l’ensemble. Le reste est tout simplement excellent. La colorimétrie, chaleureuse et cossue restitue avec soin les teintes d’une autre époque et valorise chaque parcelle de l’écran. Contrastes et noirs jouent de concert pour illuminer scènes nocturnes et séquences intérieures. La profondeur de champ demeure pertinente et pointue. Se dégage une sensation de relief des plus plaisantes. Quant au piqué, il sait nous montrer de quel doigt il chauffe en nous offrant de bien beaux détails et nous révèle explicitement acteurs, décors et accessoires. Un Blu-ray qui prend soin de laisser éclater sa prestance comme pour mieux nous plonger au coeur de ce biopic.

Note
Lire la suite…

Blu-ray L’Exorcisme d’Emily Rose – Test Blu-ray

– Image –
La qualité pour ce Blu-ray est au rendez-vous. L’encodage s’avère être pertinent et homogène. Aucun défaut n’existe sauf un léger fourmillement lors de la scène avec de la brume. Le reste est idéal et le grain de pellicule, apparant de temps en temps, ne gêne pas du tout la vision de l’oeuvre. Les effets de maquillage bénéficient d’un très beau rendu, décuplant l’atmosphère angoissante. Les détails fusent, les noirs demeurent intenses au possible. Les scènes noctures se voient ainsi sublimées, soutenues par une parfaite gestion des contrastes. La profondeur de champ est également présentée idéalement, nous dévoilant, décors et paysages (bien qu’ici, secondaires). De cette manière, avec une telle compression sans artéfacts majeurs, l’oppression du film nous apparait décuplée.

Note
Lire la suite…

Blu-ray Rent – Test Blu-ray

– Image –
Le disque propose le film dans un transfert en tous points merveilleux. Dès le départ, le son de cloche est donné grâce à une ouverture sur un plan séquence sur scène avec très peu d’éclairage avec une définition parfaite… Ce Blu-ray est homogène, offrant toujours une compression égale. De jour, comme de nuit, les détails fusent et point de défaut obscurcit le tableau. D’ailleurs, les scènes nocturnes sont tout simplement magnifiques, avec d’élégants contrastes et des noirs profonds. Seul, un lèger grain ‘cinéma’ s’affiche de temps en temps, surtout de jour. Le travail mené ici est réellement remarquable : Les couleurs sont d’une richesse inouïe (les rares plans de nature resplendissent) et les arrière-plans précis comme il faut. Regardez cette oeuvre dans de telles conditions est un régal. Laissez vous tenter par cette comédie musicale sublimée par une Haute Définition comme on l’aime… Brillante !

Note
Lire la suite…

Blu-ray En Pleine Tempête – Test Blu-ray

– Image –
Le film s’ouvre sur de beaux plans en extérieur. La palette colorimétrique est des plus saisissantes, affichant de nombreuses teintes, appuyé par des noirs solides et de jolis contrastes. Les scènes en intérieur sont légèrement moins détaillées. La précision s’affiche sans discontinuer, sauf sur certaines séquences où un grain apparaît et il faut avouer que le piqué s’avère quelque peu lissé, rendant l’ensemble qualitativement limité. D’ailleurs, une impression étrange de flou, ou plûtôt de buée opère, surtout lors des moments sombres. Les arrières plans, quant à eux, se révèlent à nous, avec prestance. Le gain en Haute Définition est alors réel. Les scènes en haute mer sont de toutes beautés, flattant les effets spéciaux et mettent en valeur ce drame.

Note : 8/10

– Caractéristiques du Blu-ray testé –
Editeur : Warner Bros
Date de sortie : 13/08/2008
Format Cinéma : 2.35
Encodage Vidéo : VC1
Origine : France
Pistes son : Dolby Digital : Français 5.1, Québécois 5.1, Allemand 5.1, Castillan 5.1, Italien 5.1, Japonais 5.1 – Dolby TrueHD : Anglais 5.1
Sous-titres : Français, Anglais, Allemand, Castillan, Italien, Danois, Finlandais, Néerlandais, Japonais, Espagnol, Portugais, Norvégien, Chinois, Suédois

– Audio –
Le score de James Horner est sublimé par les enceintes. La bande son présente un relief marqué et envoûtant, nous faisant partager ce drame humain. Les bruitages bénéficient d’un très beau rendu, appuyés par du surround efficace et des basses de qualité. La seconde partie explose littéralement le caisson de basse et nous met au coeur de la tempête. Notons que la version TrueHD anglaise est redoutable, innondant tout sur son passage !

Note : 10/10

– Le film –
Réalisateur : Wolfgang Petersen
Acteurs : George Clooney, Mark Wahlberg, Diane Lane, William Fichtner, Karen Allen
Durée : 129 minutes
Année : 2000
Genre : Aventures, Drame
Synopsis :
Gloucester fut pendant près de quatre siècles le premier port d’Amérique. Mais l’âge d’or est révolu et les temps difficiles obligent les marins à s’aventurer dans des zones dépressionnaires à haut risque. Aussi, après une saison décevante, Billy Tyne, capitaine de ‘l’Andrea Gail’, décide-t-il de tenter sa chance dans la zone du cap Flemish. Mais les éléments semblent s’acharner contre lui et son équipage: une terrible tempête se soulève.

Critique
Un superbe cating pour un film marin qui brille par son originalité, c’est à dire que rares sont les fois où le monde de la pêche a été abordé au cinéma. Ici, notamment, nous est révélé la difficulté de celle-ci et les dangers qui peuvent survenir en mer. L’oeuvre séduit par sa sobriété et le jeu des acteurs. Le temps passe vite et il y a peu de temps morts. Le film n’a pas vieilli outre mesure, consolidé par un sujet intemporel. Un incontournable pour les amateurs d’aventures humaines ; L’homme, confronté à mère nature. Le final est dantesque, laissant un amer goût d’eau salé…

– Les bonus –
– Commentaire audio
– Coulisses du tournage
– “Témoins de la tempête”
– Entretien avec James Horner
– Galerie photos
– Bande-annonce

En pleine Tempête sur Amazon.fr

Blu-ray Shall We Dance – Test Blu-ray

– Image –
Un très bel encodage parfaitement homogène et par conséquent très plaisant. Aucun défaut n’apparait, laissant place à des qualités exemplaires. Seul un léger grain pointe son nez en intérieur de temps en temps. La colorimétrie est très riche mais surtout chaleureuse à souhait, conférant et confortant une impression d’intimité supplémentaire lors des danses. Ainsi, de jolis contrastes s’affichent et offrent des plans généreux. D’ailleurs, la profondeur de champ et la précision sont telles qu’une sensation de relief opère sur certaines séquences. Les détails sont nombreux et permettent de découvrir le film dans des conditions rêvées. On peut toutefois regretter un piqué un soupçon en retrait. Il n’en demeure pas moins que la beauté de Jennifer Lopez s’affiche comme jamais et que Richard Gere illumine l’écran de sa prestance. Un bien beau Blu-ray qu’il conviendra de ne pas bouder.

Note
Lire la suite…

Blu-ray Sans Plus Attendre – Test Blu-ray

– Image –
Le film bénéficie de qualités mais aussi de défauts majeurs. Commençons par les points forts, le piqué détaille brillament chaque scène, surtout les premiers plans. Les visages, et autres éléments des personnages nous apparaissent avec une précision redoutable. La profondeur de champ ne souffre d’aucune façon et présente les séquences avec ardeur, à tel point que les incrustations sur fond bleu se voient de manière assez flagrante. La colorimétrie n’est pas en reste, chaleureuse et nuancée, elle distille une ambiance feutrée. Venons-en aux imperfections, le disque affiche un grain ‘cinéma’ constant et plutôt fortement marqué. D’autre part, pas mal de bruit défigure les arrière-plans, les rendant énormément fourmilleux. La compression se fait donc ressentir à ce niveau de l’affichage. Bilan mitigé donc pour ce Blu-ray.

Lire la suite…

Blu-ray Sweeney Todd – Test Blu-ray

– Image –
Tim Burton a fait le choix de centrer le film vers une obscurité marquée et une désaturation quasi totale des couleurs. Cela ne pouvait que forcèment se ressentir sur l’image. La définition s’avère concluante mais des défauts existent. L’ensemble est teinté par un léger grain cinéma, il est constant et occasionne une altération de la qualité. Warner nous a habitué à une compression sans faille et l’on ne peut qu’être déçu par ce disque. Certes, le Blu-ray sublime le film et tout le monde devrait pouvoir découvrir ce bijou via ce médium. Le piqué est précis, cisele et détaille les séquences. Les contrastes essayent de sortir leur épingle du jeu avec le peu de lumière. Pari à moitié gagné, cela fourmille, les noirs demeurent profonds mais se voient quelque fois entachés par le grain. Néanmoins, une très belle gamme de noir, de gris nous est proposé, confortant l’impact visuel. La photographie est littéralement magnifiée par ce disque. La palette colorimétrique s’exprime qu’à quelques moments, lorsque les couleurs vives viennent chasser le simili noir et blanc. Mis à part ces quelques remarques, le tout propose l’oeuvre dans de sublimes conditions, notamment grâce à une belle profondeur de champ et une précision sans pareille, fidèle à la Haute Définition.

Note
Lire la suite…

Blu-ray La Rumeur Court – Test Blu-ray

Test / Critique Technique
Ce Blu-ray permet de nous délivrer une multitude de détails sur le métrage. Néanmoins, la mise en scène en cadrage serré ne facilite pas la révélation des arrière-plans, qui savent être tout de même précis quand il le faut. A contrario donc, les premiers plans offrent un piqué rigoureux sur les personnages. On dénote un léger grain ‘cinéma’ tout le long du film qui empêche d’avoir des contours bien définis (des fourmillements agissent parsimonieusement également). Et c’est regrettable. Concernant la colorimétrie, elle joue son rôle sans exceller outre mesure. Un disque homogène qui manque de caractère pour sublimer le film, comme certains encodages ont déjà su le faire avec brio.

Lire la suite…

1 43 44 45 46